Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Métropole Une grosse subvention qui passe mal

8 12.10.2017 20:50
L’usine Claas produit actuellement 45 à 55 tracteurs jour. Une cadence qui n’est pas maximale puisque le site peut produire jusqu’à 75 tracteurs par jour avec l’organisation actuelle. Photo ML - Yvon LOUÉ

L’usine Claas produit actuellement 45 à 55 tracteurs jour. Une cadence qui n’est pas maximale puisque le site peut produire jusqu’à 75 tracteurs par jour avec l’organisation actuelle. Photo ML - Yvon LOUÉ

Le conseil de Le Mans métropole a validé ce jeudi une aide de 660 000 € à l’usine Claas du Mans pour son projet d’usine du futur.

Communistes et écologistes y étaient opposés. La subvention a été adoptée avec 51 voix pour et 20 voix contre.

« Le groupe Claas, même s’il a connu une baisse de ses marges l’an passé, n’est pas une entreprise en difficulté. Il a les capacités de financer ses investissements », souligne notamment Erwan Cochet, adjoint communiste de Champagné.

Le maire du Mans et président de la métropole Jean-Claude Boulard estime pour sa part qu’il est utile « de passer le message qu’on accompagne ces entreprises » et que « la modernisation des équipements est une condition de la consolidation de l’emploi ».

Plus d’informations dans « Le Maine Libre » de ce vendredi 13 octobre. Un journal à lire en version numérique en cliquant ici.

 

Commentaires (8)

Il est nécessaire
forhand sam, 14/10/2017 - 17:06

"Il est nécessaire de faire passer le message qu'on accompagne les entreprises." Je crois que Monsieur Le Maire a complètement perdu la notion de ce que devrait être sa mission.
Ce n'est certainement pas à financer le capitalisme que doivent servir mes impôts. Il ferait mieux d'utiliser cet argent à nettoyer la ville.
Je crois qu'une action en justice s'impose parce que cette subvention est largement contestable!

le mandat de trop
godillot ven, 13/10/2017 - 16:31

quand j'ai su que Boulard abandonnait le Senat j'ai tout de suite pensé que Macron allait supprimer ce machin et si le Maire du Mans est connu pour prendre le maximum d'indemnités à un centime pres (il doit percevoir sa retraite de conseiller d'Etat ainsi que les nombreuses babioles venant de ses mandats precedents en plus)l il l'est aussi pour ses erreurs de gestion,le MMArena etant pour le contribuable le summum qu'on puisse atteindre dans ce domaine ,et si les 24 H n'etaient pas là pour masquer le desastre ,Le Mans serait un gros bourg sans ame .Pietre resultat.
Empiler les grandes surfaces et faire de la ville un desert en trois decennies est deja remarquable ,mais donner 660 000 euros à une entreprise qui se porte bien ,etrangere qui plus est ,fait deborder le vase.
Les candidats à sa succession ne manquent pas mais il faut remarquer que dans son parti (actuel) on sent plus l'attirance de la soupe que la reflexion si l'on tient compte du tsunami engendré par la députée de la 3eme qui a perdu toute credibilité ,les contestations de ce parti quasi Stalinien ,et cette subvention qui vient de notre travail
Que 50 voix la valident et je ne peux souhaiter qu'aucun de la liste ne soit reelu.

JCB : la retraite
Isle of Man ven, 13/10/2017 - 15:05

Je partage totalement l'analyse qui est faite de cet énarque défroqué du PS . Il y avait déjà le stade et ça continue , les subventions dilapidées depuis des années , ça suffit ! Vivement qu'il parte , mais si c'est pour mettre Le Foll à la place : pas la peine , il balancera l'argent public par les fenêtres lui aussi .

Robin des bois ?
PhilD ven, 13/10/2017 - 11:47

M. Boulard se prend pour Robin des bois, mais il l'a lu à l'envers comme tout le reste. Prendre aux petits pour donner aux gros. Combien de petits commerces et de petites entreprises auraient préféré avoir une baisse de leur imposition locale?

Nous en avons fait l’expérience.
fifi72 ven, 13/10/2017 - 10:49

A deux reprises Renault a sollicité en partie le financement d’investissement pour l’usine du Mans en s’engageant a créer des emplois. En conclusion, les départs avec les différents plans sont nettement supérieurs à la poignée d’emplois crées et il en résulte que l’effectif continu a chuter malgré des résultats financiers prospères, surtout pour les actionnaires. On a connu cette usine avec 9000 employés alors que l’on en compte moins de 2000 aujourd’hui.
Doit-on se rappeler aussi du financement des investissement de Philips par les contribuables, usine inaugurée en grande pompe avec nos élus locaux mais aussi départementaux dont a sa tête un certain F Fillon qui pouvait encore a l’époque faire le beau devant les médias. L’usine huit ans après fermera après avoir délocalisé les moyens de production dans des pays où la main d’œuvre est moins chère, le tout en mettant des centaines de travailleurs sur la touche. (Rentabilité et profil oblige).
Alors moi aussi, je suis opposé au financement, même partiel, d’investissement pour des entreprises qui dégagent d’énormes bénéfices. Il est préférable d’aider l’installation de petites boites, porteuses de création d’emplois tel que JC Boulard s'était engagé faire lors de sa campagne pour les dernieres municipales. Mais celui ci, étant devenu l'homme de droite que l'on connait aujourd'hui, celui qui apporte son soutien a la politique économique et anti-sociale de l'actuel président, je ne suis pas étonné de qu'il fasse le choix de privilégier le financement d'entreprises déjà fortement bénéficiaires, plutôt que d'aider d'autres petites sociétés a se développer.

Je suis contre subventionner
electron45 ven, 13/10/2017 - 07:51

Je suis contre subventionner les entreprises privées sans contrepartie, j'aimerais savoir combien d'argent public sont donné chaque année au entreprises privées ? de plus c'est souvent pour augmenter les dividendes des actionnaires.
Payer braves gens, payer vos impôts, les riches en ont besoin !!!

74 ans et 600 000 EUROS
godillot jeu, 12/10/2017 - 23:02

les prochaines elections vont elles enfin mettre fin, à cette gabegie avec l'argent du contribuable ?Claas ,entreprise allemande se porte à merveille ,aucun risque de delocalisation,alors ?
J'espere que communistes et ecologistes vont faire un recours contre cette "aide" (remboursable?) amenant le president de la metropole à faire passer des messages plutot vers l'industrie française qu'Allemande .
600 000 euros ;...Ceux qui galerent vont apprecier ce geste d'un maire ex PS passé à droite à mi mandat.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.