Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Les laitiers manifestent devant Sodiaal

0 19.09.2012 17:13
Mardi soir, les éleveurs ont bloqué les accès du siège de Sodiaal avec des pneus.

Mardi soir, les éleveurs ont bloqué les accès du siège de Sodiaal avec des pneus.

Photo "Le Maine Libre" - Olivier Blin

Une centaine d’éleveurs en colère représentant les laitiers de Sarthe, de Mayenne et du Maine-et-Loire ont manifesté mardi soir rue de l’Angevinière au Mans, devant le siège de Sodiaal (Yoplait), première coopérative laitière du département.

Ils ont dénoncé la baisse du prix de rachat de leur production en bloquant les accès au site à l’aide de pneus et de bois déposés devant les grilles de Yoplait : « Le conseil d’administration de Sodiaal a décidé un prélèvement exceptionnel en raison d’une érosion de son prix de vente du lait de consommation de 6 centimes par litre, explique Pascal Clément, président de la section laitière de la FDSEA 72. On ne nie pas la situation économique de ce secteur de marché. Mais ce qui est regrettable, c’est que ça arrive à une période de l’année où les coûts de production sont en train d’exploser à cause de l’augmentation du prix des céréales (blé et soja). »

2013 s’annonçait bien

Les producteurs regrettent que leur coopérative « ne les accompagne pas » et décide de baisser les prix « au risque d’entraîner la même réaction chez ses concurrents et de tirer le marché vers le bas », souligne M. Clément.

D’autant que les perspectives pour le début 2013 s’annonçaient bonnes jusqu’ici, sous l’effet d’une augmentation de la demande mondiale, notamment de la Chine.

Le président du conseil d’administration de Sodiaal, Didier Loiseau, lui-même éleveur et producteur de lait dans le canton d’Écommoy, était présent auprès des manifestants ce mardi soir. Selon lui « la décision a été prise contraints et forcés pour équilibrer les comptes, nous comprenons ce mouvement, mais il faut relativiser car la baisse n’est que de 2 € par tonne et par an en moyenne ».

En Sarthe, la coopérative Sodiaal collecte quasiment 50 % du lait. Le reste est collecté par des entreprises (Lactalys, Bell, Bongrain). Vers 22 heures, la situation était calme rue de l’Angevinière mais les éleveurs n’excluaient pas d’autres actions pour faire entendre leur colère. 

Julien PROULT

Retrouvez notre dossier spécial et le portrait d'un producteur laitier dans "Le Maine Libre" de ce mercredi 19 septembre.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.