Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Les agriculteurs devant la préfecture ce mardi soir

7 15.01.2013 15:14
Les agriculteurs sarthois sont appelés à manifester au Mans, ce mardi soir, devant la préfecture. Le rendez-vous est fixé à 20h30 place des Jacobins.

Les agriculteurs sarthois sont appelés à manifester au Mans, ce mardi soir, devant la préfecture. Le rendez-vous est fixé à 20h30 place des Jacobins.

Photo archives "Le Maine Libre"

Les agriculteurs sarthois sont appelés à manifester au Mans, ce mardi soir, devant la préfecture. Le rendez-vous est fixé à 20h30 place des Jacobins.

La FDSEA de la Sarthe et les Jeunes agriculteurs invoquent la « vague verte qui envahit l’agriculture française sans tenir compte de l’impact économique sur les exploitations agricoles. Certes, le choix de l’État de durcir toujours plus la réglementation européenne ne date pas d’hier. 

Malgré la complexité et les distorsions de concurrence qui se sont peu à peu installées, la profession agricole a su faire avec et relever les défis qui lui étaient fixés. Mais aujourd’hui,la coupe est pleine! ».

Pour les agriculteurs, les règles sont devenues incohérentes et illisibles : « À peine ont-ils compris le sens d’une contrainte (si tant est qu’il y en ait un) qu’ils en voient poindre une nouvelle. »

De l’environnement, ils affirment en tenir compte tous les jours. « Mais, nous ne pouvons accepter que nos territoires deviennent des zones de non-production, sous l’effet d’une réglementation abusive. Des territoires couverts d’herbe, de bois, et réduits à quelques lopins de terre, ce modèle agricole de subsistance que défendent tant nos politiques, nous n’en voulons pas ! »

La dernière manifestation des agriculteurs sarthois devant la préfecture remonte à deux ans. Celle qui doit avoir lieu ce soir se tient 15 jours avant les élections à la Chambre d’agriculture.

Par ailleurs, en marge de cette manifestation, la Setram annonce que des perturbations sont à partir de 20 heures dans le centre-ville, sur le réseau de bus et tramway.

Pour plus d'informations, contactez le 02-43-24-76-76.

Commentaires (7)

phu = troll -> définition de wikipedia
lgflgf mer, 16/01/2013 - 12:15

Faut-il répondre à Phu, Moïsette et compagnie ?
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

En argot Internet, un « troll » est une personne qui participe à une discussion ou un débat (par exemple sur un forum) dans le but de susciter ou nourrir artificiellement une polémique, et plus généralement de perturber l'équilibre de la communauté concernée1,2,3.
L'expression peut aussi s'appliquer à un message dont le caractère est susceptible de provoquer des polémiques ou est provocateur, ou auquel on ne veut pas répondre et qu'on tente de discréditer en le nommant ainsi. Le mot « troll » peut également faire référence à un débat conflictuel dans son ensemble.
Dans la majorité des cas, l’évaluation repose sur l’aspect récurrent ou caricaturé de l’argumentation, les participants peuvent alors tout aussi bien être qualifiés de « trolls » que de « trolleurs ». En français, le terme « trollage4» existe aussi pour désigner les actions des personnes considérées comme des trolls.

Le flaming (ou flamewar), anglicisme que l'on peut traduire par « propos inflammatoire », est une pratique consistant à poster des messages délibérément hostiles, insultants et généralement avec l'intention de créer un conflit sur un groupe de discussion (sur Usenet), un forum (sur un site web) ou une liste de diffusion (par courrier électronique). De tels messages sont appelés flames. Une séquence d'échange de flames est connue sous le nom de flame war. Il s'agit généralement d'une « explication » (ou « engueulade », terme moins châtié mais plus approprié retenu lors de la création du forum [fr.misc.engueulades]1) entre contributeurs.
Le flaming n'a jamais pour but d'être constructif, de clarifier une situation ou de persuader quelqu'un. La motivation du flaming n'est pas dialectique mais plutôt sociale ou psychologique. Les « flameurs » essayent de s'imposer par la force plutôt que par la discussion.
Le flaming est à distinguer du trolling, caricaturé par Emily Postnews, qui est l'envoi de messages dans le but de créer une controverse interminable. Les deux produisent souvent le même genre de résultat : une baisse notable du rapport signal-bruit du groupe ou de la liste, souvent motivé par l'intention de détourner l'attention du sujet principal.

@LGF
phuthanhdanh1 mer, 16/01/2013 - 13:38

En réponse à lgf - phu = troll -> définition de wikipedia

Bonjour mon cher LGF J''ai lu et relu votre longue explication ,mais finalement je n'ai rien pigé ! Désolé !
Votre question et recommandation adressées à Moisette et compagnie " Faut-il répondre à Phu ? " me semblent futiles . Ces personnes majeures et vaccinées savent parfaitement ce qu'elles ont à faire ?
Je vous souhaite une bonne journée !

à Thanh Danh ...
jean-luc 1 mar, 15/01/2013 - 22:59

Non il ne faut pas mettre les points sur les I avec moi ,c'est plutôt vous qui ne voulez jamais avoir tort !!!,si comme à votre habitude vous vous trompez ,alors là vous vous déchaînez contre vos contradicteurs ,Monsieur à son " petit caractère " !!!

à Thanh Danh ...
jean-luc 1 mar, 15/01/2013 - 21:43

Vous êtes sot ou c'est votre nature de jouer les idiots ?,quel est le rapport entre le fait que Monsieur Lefoll soit Sarthois et que les agriculteurs manifestent ,votre vision des choses est pour le moins simpliste ,dire que vous étiez le " Monsieur qualité "d'une grande entreprise !!!,il est vrai que le temps est " passé par là " !!!

@jean
phuthanhdanh1 mar, 15/01/2013 - 22:51

En réponse à jean - à Thanh Danh ...

Je me suis peut-être mal exprimé .Je voulais rédiger que Monsieur Lefol , lui-même agriculteur et en tant que tel , il comprendrait mieux les gens dans la profession .Et entre agriculteurs ,ensemble ils cherchent un terrain d'entente .Je ne sais pas encore si je me suis fait comprendre ...Bien souvent , je devais mettre le point sur le I avec vous .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.