Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans LeMans FC: L’audit de la discorde

5 02.03.2013 17:07
Henri Legarda n'a pas caché son agacement en conférence de presse vendredi

Henri Legarda n'a pas caché son agacement en conférence de presse vendredi

DENIS LAMBERT

Ce n’est un secret pour personne. Les relations entre Henri Legarda et Jean-Claude Boulard se sont distendues depuis l’appel lancé par le premier au second, le 2 février.

Pour répondre au souhait du maire du Mans de réaliser un audit, Henri Legarda, « audité à longueur d’année par KPMG », a clairement indiqué vendredi qu’il était prêt à l’autoriser à condition que le mandataire le finance.

Peu avenant à l’endroit de la municipalité, qui a bien voulu mettre la main à la poche pour le rachat de la Pincenardière. Celle-ci a répondu de manière tout aussi froide, prenant clairement ses distances : « les conditions de la mise en œuvre de la recapitalisation du club relèvent de sa seule responsabilité » indiquait-elle dans un communiqué.

Michel Moulin, jamais très loin, a ajouté qu’il était prêt à « payer l’audit pour la municipalité. Comme ça, on saura tout » commentait le candidat à la reprise du club. Ambiance…

Commentaires (5)

Legarda n'est qu'un fusible
mauricette (non vérifié) lun, 04/03/2013 - 16:29

actuellement ,tout commence à apparaitre au grand jour: les batiments de la Pincenardiere sont deja hypothequés ,donc la somme prevue pour le rachat est deja ramenée à environ 1,5 M (s'il se fait !)
Le club ne paie plus la location du stade à Vinci et continue à creuser sa dette.

Vinci ne veut pas lacher un sou,faut les comprendre : Vinci est endetté à hauteur de 15 Milliards d'euros ,c'est limite d'autant que la mauvise nouvelle à venir pourrait etre que Bruxelles annulle le programme Notre dame des landes et c(est bien parti pour . Quand Legarda aura été eliminé,nul doute qu'une solution apparaitra mais Vinci comme les élus ont interet à faire cause commune et lui faire porter la totalité du chapeau.
.
La solution zeroeuro pour le contribuable existe à condition de bien vouloir se pencher dessus,mais les élus ne font rien pour.
Or qu'ont voulu les élus ? Mettre un couvercle sur le trou financier du club pendant les presidentielles et les legislatives ,le trou s'est vraiment creusé à partir de là et ,il etait encore temps de sauver la bete.
On peut se demander pourquoi l'opposition n'a pas reagi à cette epoque là c'etait leur chance.
Ce qu'on veut aujourd'hui , eteindre le feu jusqu'aux municipales ,apres ......
On peut meme penser que Legarda leur sert de fusible ,qu'est ce qu'il attend pour monter sa liste et se presenter ? ça aurait de la gueule .
Le pire dans l'histoire ,c'est que les joueurs se battent avec leur peu de moyens ,meme les concurrents le reconnaissent.

MAURICETTE
lc72 lun, 04/03/2013 - 15:01

Je suis d'accord ... personne ne souhait voir ses impôts augmenter.
Le soucis c'est pas de savoir si [ je ] veux un club de foot dans cette ville mais les conséquences de sa disparition.

Personnellement il me semble que la mairie doit aider le club (2 M€) et facilité sa reprise par de vrai investisseurs plutôt que de le laisser mourir et payer la facture du stade.
Je n'étais pas manceau lors du vote pour se stade, mais il est là et la ville a signé (et par conséquent engagée les contribuables). Peux m'importe si Boulard reste ou pas en 2014, la ville est engagé et devra payer.

Par conséquent 2M€ (remboursable par le club si un investisseur est trouvé) ou 45 M€ ... pas de doute je suis favorable à 2 M€ !!!
Si vous êtes aveugle à ce point libre à vous mais que vous le souhaiter ou non le contribuable n'aura pas son mot à dire (même si on change de maire).

Je n'ai pas à payer pour cette entreprise privée
mauricette (non vérifié) lun, 04/03/2013 - 13:25

quand une entreprise a des dettes,ou elle les paie ou elle depose son bilan.
Le club de foot ne fait pas partie des services publics ,il doit generer ses propres besoins de fonctionnement.

Le Maire du Mans qui a laissé dériver cette affaire sera soumis lui ou celui qui reprendra la liste PS dans un an au vote des électeurs ,ce sont eux qui in fine dicteront leur choix, .Eux seuls. Et celui qui sera élu sera probablement celui qui coupera dans le vif.
quant à Vinci,ils n'ont pas mis un couteau sous la gorge des élus pour les obliger à signer un tel contrat . ils l'ont fait de leur plein gré . Ce sont les memes qui ont fermé les yeux sur les derives du club.

Personne n'a envie de payer des impots supplementaires ,de voir la durée du travail augmenter ,voir des ecoles,des hopitaux fermer pour financer un club de foot. . Et pourtant c'est deja ce qui se passe aujourd'hui ,des entreprises ferment faute d'aides ponctuelles de quelques dizaines de milliers d'euros t ce club a deja une dette de 7 à 10 millions ,on croit rever.

Vous voulez un club de foot ,financez le ... allez au dépot de bilan ,qui viendra immanquablement dans quatre mois et reprenez le controle financier de votre club et soyez responsables.

MAURICETTE
lc72 lun, 04/03/2013 - 11:37

Come à chaque article du MANS FC, les commentaires acerbes et surtout non constructifs de certaines personnes sont désolant.

Pour rappel Madame, vous qui ne faite que vous plaindre, si le club coule comme vous souhaitez ce n'ai pas 7 à 10 millions d'euros à combler, mais 43 à 45 millions pour une société privé (VINCI) qui va se "gaver" sur le dos des manceaux.

Alors plutôt que "baver" sur le dos du club, de la mairie, ... les faits sont là et signés. Donc soutenons Boulard (même si pour info je suis de droite !!!) pour sortir le club et la ville de l'ornière ou nous nous trouvons.

Mais il est plus facile de dénigrer que de soutenir ...

eloge de deux soles pleureuses
mauricette (non vérifié) dim, 03/03/2013 - 14:46

A un an des élections il est plus que temps de crever l'abces ,sinon la majorité de gauche risque fort de se retrouver dégagée des le premier tour. et sans doute pas au profit de la vieille droite traditionnelle qui coulera avec .
Aucun contribuable n'admettra de payer ad vitam eternam pour ce qui n'est qu'un (mauvais) spectacle . Ce club de fantaisistes pourrit l'image de la ville.
On attend que le maire du Mans prenne les mesures qui s'imposent des maintenant ,dans le cas contraire le dossier explosera pendant les municipales .
L'occasion revée pour le maire du Mans de nous faire l'eloge des soles pleureuses.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.