Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans L'école Pigier menacée de fermeture

0 28.03.2013 12:05
L’école Pigier du Mans, rue du Dr-Leroy.

L’école Pigier du Mans, rue du Dr-Leroy.

Photo "Le Maine Libre"

Les jours de l’école Pigier du Mans sont-ils comptés ? On peut le craindre. Véritable institution sur la place du Mans, l’école Piger, depuis sa création en 1920, a formé des générations de dactylos avant de s’orienter sur les métiers de l’esthétique et de la beauté. 

Implantée rue du Dr-Leroy, l’école Pigier ne serait plus aux normes pour accueillir des personnes handicapées. C’est ce qui a été annoncé aux élèves de l’école la semaine dernière. Une certitude : depuis une quinzaine de jours, l’un des deux bâtiments de l’école, celui qui abrite la formation coiffure et d’esthétique, est à louer. Ce qui confirmerait les difficultés rencontrées par l’école. Selon nos informations, la direction de l’école Pigier avait cherché à déménager mais, visiblement, elle n’a pu trouver de nouveaux locaux. 

Un temps, il avait même été question des sous-sols des Nouvelles Galeries, à quelques dizaines de mètres. Mais la piste avait été abandonnée. Des parents d’élèves redoutent que l’établissement soit à vendre et que toutes les formations soient définitivement abandonnées à la rentrée de septembre, en l’absence d’un possible repreneur pour l’école et des deux branches de formation Performance et Création. 

« Les élèves ont appris que des travaux  seraient impossibles à réaliser et qu’une reconstruction coûterait trop cher », explique un parent d’élève qui regrette que « la direction n’ait pas communiqué officiellement sur la situation ».

Mercredi soir, la direction de l’école Pigier n’était pas joignable. Le groupe Pigier qui revendique être « le plus grand réseau privé d’écoles professionnelles en France » a fermé l’an dernier son école de Lens. Celle du Mans sera-t-elle la prochaine ? Auquel cas se poserait alors la question du devenir des formateurs et des élèves ayant débuté un cycle de formation…

Didier FOUQUET

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.