Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Le préfet de région en Sarthe : "L’argent public est rare"

2 17.07.2014 17:14
Le préfet de région Henri-Michel Comet avec le préfet de la Sarthe Pascal Lelarge

Le préfet de région Henri-Michel Comet avec le préfet de la Sarthe Pascal Lelarge

Photo "Le Maine Libre"

Henri-Michel Comet, nommé préfet de la région des Pays de la Loire depuis le 19 juin dernier, est venu faire le point mercredi sur la situation de la Sarthe. Il a rencontré plusieurs élus du département et des chefs d’entreprises ou leurs représentants.

Au menu, bien entendu, les questions économiques et sociales ont été au centre de ces quelques heures de rencontres. Dans un département touché de plein fouet par le chômage, « le message est de dire aux chefs d’entreprise que l’administration d’État est près d’eux. Il faut sortir de l’image d’une administration qui serait là pour embêter. Nous sommes là pour accompagner et trouver des réponses le plus en amont possible, quand c’est nécessaire », insiste le nouveau préfet de Région. « L’administration est là pour aider, pour faciliter la croissance des entreprises. »

Enfin, face aux quelques élus sarthois, Henri-Michel Comet a voulu rappeler le rôle de l’Etat pour soutenir les grands projets (enseignement supérieur, très haut débit, etc…) sans oublier de leur rappeler : « L’argent public est rare. ce n’est pas nouveau et cela va durer encore un certain temps. »

Commentaires (2)

TREIRWELLER a couté bonbon
logjeuhan (non vérifié) ven, 18/07/2014 - 12:14

les alcoves de sa seigneurie sont payées par de l'argent public, Treirweller disposait de cinq collaborateurs à son service soit 481 000 Euros ,sans compter la ou les voitures ,gardes du corps ,bureaux qui nous eloigne de ce total .Le chiffrage reel est dementiel.
Personne privee ,non élue ,qu'on peut jeter à guise , financée par de l'argent public ,et reste à chiffrer le cout en image ,demesuré .
Mauricette

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.