Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans « Le Laum, un grand laboratoire »

0 20.04.2017 00:00
Gwénaël Gabard a quitté un laboratoire de recherche en Angleterre pour rejoindre l’université du Mans.

Gwénaël Gabard a quitté un laboratoire de recherche en Angleterre pour rejoindre l’université du Mans.

Photo "Le Maine Libre"

Gwénaël Gabard vient de rejoindre le Laboratoire d’acoustique de l’université du Mans pour piloter un projet de recherche cofinancé par l’Etat et le groupe Safran. Sa mission : réduire le bruit des avions.

Le Maine Libre » : Quelles fonctions exerciez-vous avant de rejoindre l’université du Mans ?

Gwénaël Gabard : Après mes études en acoustique à Compiègne, dans l’Oise, j’ai débuté ma carrière en Angleterre, à Southampton. Je travaillais au sein d’une structure similaire au Laboratoire d’acoustique de l’université du Maine (Laum) et mes missions, en tant qu’enseignant-chercheur, étaient très proches de celles qui m’ont été confiées ici. Mon équipe était financée directement par le groupe Rolls Royce, qui est un grand fabriquant de moteurs d’avions.

Qu’est-ce qui a vous a motivé à intégrer le Laum ?

Le Laum est un grand laboratoire en acoustique et en vibrations, reconnu au niveau international. C’est celui qui compte le plus d’étudiants en Europe, voire au monde. Le nombre de chercheurs est également important : une soixantaine contre une cinquantaine à Southampton.

Et surtout, il y a ce projet de recherche avec Safran, dont vous êtes le chef d’orchestre…

Je suis le professeur titulaire de la chaire industrielle que l’université du Mans a décroché après des années de travail. Ce projet de recherche dans les matériaux acoustiques innovants pour l’aéronautique, qui doit durer quatre ans, est cofinancé par l’Agence nationale de la recherche et par le groupe Safran (leader mondial dans la construction des moteurs d’avion notamment, NDLR) à hauteur de 1,3 million d’euros.

L’interview complète est à lire dans « Le Maine Libre » ce jeudi 20 avril

A lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.