Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Le conseil municipal réuni à l'hôtel de ville

4 14.11.2015 20:30
Les élus de toutes tendances se sont réunis ce soir à l'hôtel de ville

Les élus de toutes tendances se sont réunis ce soir à l'hôtel de ville

Photo DR

A la suite des dramatiques événements qui se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi à Paris, les élu(e)s du Conseil Municipal du Mans se sont rassemblés ce samedi à 18h30 dans la salle du Conseil Municipal.

Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture et porte-parole du gouvernement, participait à cette réunion exceptionnelle.

« Ils ont exprimé dans l'unité de leurs composantes leur émotion et leur solidarité à l'égard des victimes et de leurs familles, et condamné l'horreur des actes barbares des terroristes auxquels doit s'opposer une lutte d'une totale fermeté fondée sur les valeurs de la République » peut-on lire dans un communiqué de presse qui précise que les élus « saluent le dévouement et l'efficacité des forces de police et de secours qui ont été mobilisées ».

Le Conseil Municipal sera présent lors de la minute de silence ce lundi 16 novembre à 12 heures à l'Hôtel de Ville. Les Mancelles et les Manceaux pourront s'ils le souhaitent s'y associer.

Les élus proposent aux Mancelles et aux Manceaux de « tenir sur leur lieu de travail ou de vie, des registres pour exprimer leur solidarité à l'égard des victimes, registres qui pourront être déposés en mairie. Un registre sera également ouvert à l'Hôtel de Ville ».

Commentaires (4)

I like this post
kater88 (non vérifié) mar, 07/06/2016 - 11:51

With the Super Bowl and Sochi Olympics rapidly approaching, gangsters are seeing dollar signs Wholesale Jerseys 2016 .Sophisticated crime rings are developing pop-up e-marketplaces and sourcing cheap apparel from abroad, readying to profit millions of dollars selling counterfeit goods to unsuspecting deal hunters Stitched NFL Patch.More than $17 million worth of Super Bowl 2013 merchandise -- from fake jerseys, hats and jackets to tickets and other souvenirs -- was seized last year, according to U.S. Immigration and Customers Enforcement.

While the NFL has forced the shutdown of more than 2,500 websites offering counterfeit team merchandise

  • Movie Football
  • , the federal government arrested a dozen people ahead of this year's Super Bowl and the Sochi Organizing Committee pledged to implement a more effective response to the theft of licensed Olympic gear

  • Winnipeg Blue Bombers Jersey
  • , the hill is steep.Without further consumer awareness, defeat is like a large-scale game of whack-a-mole, said David Sugden, an attorney specializing in grey markets at Call & Jensen.“Whenever there’s demand for anything --whether it is sports memorabilia or airplane parts -- you’re going to find there’s an effort from dishonest entrepreneurs to sell dishonest products,” he said.Brands may succeed in shutting down one

  • Atlanta Falcons Jersey
  • , but two more are always waiting in the wings.Traditional crime rings are attracted to the ease of importing apparel over, say, drugs and narcotics, and can quickly develop a website for the sale of illicit merchandise

  • Baltimore ravens Jersey
  • . The sites can also be written in such a way that the actual ring leaders are difficult to prosecute.

    And it's extremely lucrative

  • Indianapolis Colts Jersey
  • . Despite the fact that some of these counterfeited products are indeed far superior to their legitimate counterparts, thieves oftentimes price them in the same ballpark so as to maintain the ruse that the products being purchased are real

  • Buffalo Bills Jersey
  • .“It allows you to maintain the margins of legitimate goods, making it an extremely attractive business with a very low barrier to entry,” said Fred Feldman, chief marketing officer of brand protection firm MarkMonitor

  • Chicago Bears Jersey
  • , which works with the NFL.It’s also easier to fool a shopper online, whereas consumers tend to be more cautious of a random man selling t-shirts out of the back of his truck in the rear of the stadium parking lot.

    “Prior to Internet commerce

  • Cincinnati Bengals Jersey
  • , counterfeiters were often outside of stadiums or in flea markets or just on city streets,” said Sugden. “That kind of environment suggests to a reasonable consumer that this stuff probably is not authentic.”

    Of course, some shoppers looking for

  • Cleveland Browns Jersey
  • a deal are willing to sacrifice the quality. In fact, a MarkMonitor survey from 2012 found that these deal hunters are 20 times more likely to buy counterfeit than regular consumers.

    “Consumers have become more price sensitive and understand that one of the powers of the Internet is to compare and contrast prices to find the best deal NFL ,” Feldman said.

    With millions of revenue on the line, that has become a nightmare for brand owners.

    Des paroles...mais pas des actes
    Pol dim, 15/11/2015 - 17:25

    Conseil municipal réuni...pourquoi?...blabla...avec Le Fol...comme Hollande, comme Valls il veut faire la guerre au FN...erreur c'est aux radicalisés qu'il faut s'en prendre. Les incompétents seront virés et le plus tôt sera le mieux pour notre sécurité à tous. Les conneries ça suffit.

    MANDOLINE A OURS, Hier je me
    Orwellement vôtre dim, 15/11/2015 - 10:12

    MANDOLINE A OURS,

    Hier je me suis fait censuré pour avoir énoncé quelques propositions de bon sens.

    Quelques heures plus tard Manuel Valls disait la même chose !

    Bon, on verra si le préfet de la Sarthe les mettra en application ....

    je ne parle pas de l'interdiction :
    De manifestations, du loto de mon village ou du concours de pétanque organisé par Albert !

    Non, je parle de s'attaquer à la racine du problème, sur notre territoire, en France , y compris dans la Sarthe ...

    Le Préfet détient de solides dossiers, mais il faut avoir la volonté d'aller jusqu'au bout !

    Malheureusement , depuis ce matin, les média nous rejouent un petit morceau bien connu :
    Pas d'amalgame, tout le monde il est beau, faisons nous des bisoux et la guerre serra gagné !
    Dans un autre temps on disait jouer de la mandoline à ours .

     

    inscription à la lettre d'information générale
    logo Le Maine Libre

    Vous avez aimé cet article ?

    Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

    Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

    Connexion utilisateur
    Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
    Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
    Le champ mot de passe est sensible à la casse.