Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans La Fête nationale célébrée lundi soir

0 14.07.2015 07:00
  • Photo "Le Maine Libre" Hervé Petitbon

    Le Mans, hier. Autorités militaires et civiles étaient présente pour assister à la prise d’armes célébrant la Fête Nationale.

  • Photo "Le Maine Libre" Hervé Petitbon

    Le Mans, hier. Autorités militaires et civiles étaient présente pour assister à la prise d’armes célébrant la Fête Nationale.

  • Photo "Le Maine Libre" Hervé Petitbon

    Le Mans, hier. Autorités militaires et civiles étaient présente pour assister à la prise d’armes célébrant la Fête Nationale.

Lundi soir a eu lieu devant la Préfecture la prise d’arme pour célébrer la Fête Nationale. C’était la première fois que la cérémonie était sous la présidence de la préfète de la Sarthe, Corinne Orzechowski. Stéphane le Foll, le ministre sarthois de l’agriculture, avait fait le déplacement pour l’occasion

Des pompiers volontaires

Cette année, le drapeau du 2e RIMa n’était pas à la cérémonie. Il sera présenté ce mardi matin au Président de la République sur les Champs Elysées. Cette absence n’a pas empêché plusieurs militaires du 2e RIMa d’être présents. À leur côté, sous le ciel ensoleillé de la place Aristide Briand, 7 gendarmes à moto, des sapeurs pompiers volontaires et des jeunes pompiers encore en formation. Dans les rangs principalement masculins, on arrive à deviner quelques visages féminins.

Les élus sont restés statiques. Ils attendaient pendant que les troupes étaient passées en revue par les autorités militaires. Le Ministre de l’Agriculture en tête, suivi des élus et autorités civiles ont ensuite salué un à un les porte-drapeaux.
Durant cette cérémonie ponctuée par des musiques militaires, a aussi eu lieu une remise de décorations dont la légion d’honneur pour le lieutenant-colonel Labarre.

Une cérémonie rapide

Les enfants émerveillés par la cérémonie étaient nombreux. « Oh regarde, il y a les pompiers », lançait un petit garçon à son père. D’autres s’amusaient à se mettre au garde à vous. Sandrine, elle, est venue voir son conjoint participer à la prise d’armes « Ça a un côté symbolique, certes. Mais ce ne m’impressionne pas. Je vois ça tous les jours. » La prise d’arme aura en tout duré 10 minutes. « C’est déjà terminé », pouvait-on entendre parmi la centaine de spectateurs présents.

Pour tout savoir sur le 14-Juillet, rendez-vous dans "Le Maine Libre" de ce mardi. A lire également en version numérique en cliquant ici

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.