Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans L’Université du Maine demande à l’Etat de sauver l’Ismans

4 10.07.2015 12:46
L’école d’ingénieurs du Mans est menacée de disparition.

L’école d’ingénieurs du Mans est menacée de disparition.

Photo « Le Maine Libre », Hervé Petitbo

L’école d’ingénieurs Ismans risque de fermer si elle ne trouve pas très rapidement d’autres ressources. 

Le président de l’Université du Maine, Rachid El Guerjouma, a profité jeudi d’une réunion demandée au ministère de l’Enseignement supérieur où diverses questions concernant l’Université ont été traitées, pour exposer la situation délicate de l’Ismans, l’Institut supérieur des matériaux du Mans.

Il était d’ailleurs accompagné du directeur de l’école d’ingénieurs, André Quinquis. La veille, les présidents de la Région, du Département, de Le Mans Métropole et de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) étaient tombés d’accord sur le principe « d’accompagner » cette école en proie à de sérieuses difficultés.

Il manque en effet à l’Ismans 360 000 € et elle risque la cessation de paiement la semaine prochaine. L’école pourrait dans ces conditions devoir fermer, 28 ans après sa création par la CCI, en 1987.

Plus d'informations dans "Le Maine Libre" de ce vendredi 10 juillet. A lire également en version numérique.

 

Commentaires (4)

ancien élève promo 2006
thibault D ven, 31/07/2015 - 13:27

Presque 10 ans se sont écoulés depuis l’obtention de mon diplôme d’ingénieur de l’ismans. Je suis toujours aussi fier de mon école et il m’est naturel d’en faire la promotion dès que j’en ai la possibilité aussi bien dans ma vie personnelle que professionnelle.
J’ai pu me rendre compte dès le début de ma carrière que je n’avais rien à envier aux autres ingénieurs diplômés d’écoles beaucoup plus prestigieuses et renommées que la mienne.
Le large éventail de formations, le nombre important de projets, le bagage technique , les nombreuses heures d’apprentissages ainsi que l’implication du staff enseignant nous ont permis de nous préparer à la vie active avec toutes les contraintes qu’elle génère de manière naturelle et continue ;

Toutes les connaissances acquises, en plus de la spécialisation en calcul de structure par éléments finis, ont permis aux élèves de l’ismans d’intégrer un nombre important de postes dans de nombreuses entreprises aussi variées que prestigieuses, que peu d’écoles peuvent se vanter d’avoir. Cela fait de l’ismans, plus qu’une école spécialisée dans les matériaux, une école polyvalente, humaine, ouverte sur le monde professionnel national et international grâce, entre autre, à sa capacité à fonctionner en mode projet (reconnu par le Project Management Institute), en poussant ses élevés à se dépasser techniquement et dopant leurs esprits d’innovation.

Nous nous devons de soutenir et encourager cette école pour que perdure cet enseignement qui permet à ses élèves d’intégrer le monde du travail sans difficulté ni appréhension.

Expérience enrichissante et diversifiée
Amélie Théry sam, 18/07/2015 - 22:33

Je ne peux que réagir comme d'autres anciens étudiants avant moi pour souligner la nécessité d'assurer la poursuite des activités de l'ISMANS, que l'on devrait bien plus évoquer pour ses missions et sa haute qualité que pour ses difficultés financières actuelles.

En tant qu’étudiante, j’ai pu bénéficier à l’ISMANS d’un enseignement riche et diversifié, encadré par des enseignants bienveillants et soucieux de transmettre le maximum de connaissances à leurs élèves, encourageant l’esprit d’initiative, l’autonomie, le dépassement des idées préconçues et l’ouverture sur le monde. Cela fait de l’école un haut lieu d’épanouissement et fait naître des ingénieurs d’une véritable richesse et d’une grande adaptabilité, prêts à affronter la vie professionnelle avec une large palette de ressources, tant sur le plan intellectuel que personnel.

Forte de cette expérience, je pense que les étudiants des promotions futures devraient pouvoir avoir la même chance.

ISMANS, une expérience unique
BAGUET Ehouarn ven, 17/07/2015 - 13:36

Bonjour,
ancien élève de l'ISMANS (promotion 2006), je ne peux que soutenir toute initiative concourant à pérenniser l'école. Outre la formation d'ingénieur de grande qualité et reconnu dans le milieu industriel (nous avons, parmi les anciens élèves, bon nombre de responsables de haut niveau chez Ariane espace, Airbus, Taxi G7, Valeo, ...), l'ISMANS propose également plusieurs Master internationaux en Management de projet (diplômes franco canadien, un des rares diplômes français reconnu par le PMI : Project Management Institut), sécurité incendie (unique en Europe) et conception automobile. Par ailleurs, l'approche pédagogique par projet, l'équipe d'enseignants chercheurs très proche des élèves et l'esprit permanent d'innovation font de l'ISMANS une perle rare dans le paysage de l'enseignement supérieur.
Aujourd'hui, ce n'est ni la qualité de l'enseignement, ni un manque de reconnaissance des industriels qui sont remis en cause. Il s'agit simplement d'une mauvaise passe financière qu'il faut franchir au plus vite pour se tourner vers l'avenir, avenir dans lequel les ingénieurs ISMANS ont un grand rôle à jouer.

la CCI epinglee par la chambre regionale des comptes
logjeuhan ven, 10/07/2015 - 13:40

la CCI se retire du financement d'ISMANS (+1M d'Euros) et souhaite que l'Etat (le contribuable) penne le relais
La CCI vient d'etre epinglée par la chambre regionale des comptes pour ses frais de deplacements dont les beneficiaires ne sont pas identifies ,invitations au 24h du mans pour un montant de 4600 euros , sejour aux Sables d'Olonne pour le depart du Vendee Globe ,hotels à Osaka et Nagoya,,etc et cerise sur le gateau: "

"Il a été constaté par la chambre, lors de contrôles par sondage, le remboursement de frais de séjour à une conjointe d’élu lors de déplacements, ce qui paraît outrepasser les nécessités du service. Il en est, ainsi, de la prise en charge des frais de conjoints d’élus constaté dans le cadre du séminaire qui s’est tenu en 2011 à la Baule."

Des rembousements kilometriques sans tenir compte du vehicule....
Et encore,la Chambre n'a procédé que par sondage .

Mauricette

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.