Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans L’opposition municipale réclame de la transparence sur LeMans FC

1 13.09.2012 16:11
Les élus UMP ironisent en évoquant une « transparence opaque » sur le sujet du MansFC.

Les élus UMP ironisent en évoquant une « transparence opaque » sur le sujet du MansFC.

Photo "Le Maine Libre"

La rencontre de lundi soir entre le président de LeMans FC, Henri Legarda, et les élus manceaux, n’a pas apaisé toutes les craintes. Mercredi matin, l’opposition municipale mancelle (UMP) a tenu à rencontrer la presse pour dévoiler le contenu de la rencontre mais aussi ses craintes.

Les élus « abreuvés de chiffres »

Lors de cette soirée de lundi, ils relatent avoir été « abreuvés de chiffres ». Mais avec un flou artistique qui les aurait obligés à reprendre leurs calculettes durant la nuit pour remettre tout au clair.

Au final, les élus estiment que les informations obtenues « confirment les bruits qui courraient au début de l’été ». À savoir premièrement que fin juin 2009, les capitaux propres du MansFC étaient de 7,3M€ après cinq années d’exercice qui avaient permis à chaque fois de dégager des bénéfices de 0,5M€ à près de 2M€ selon les années. « On nous a également assuré qu’aucune distribution de dividendes n’a eu lieu quand LeMans FC a dégagé des bénéfices », souligne Alain Pigeau.

Les exercices suivants ont été plus douloureux avec des pertes de 2,38M€ en 2010, 2,72M€ en 2011, et près de 7M€ en 2012. Des chiffres vérifiés en partie au greffe du tribunal par Alain Pigeau. « En effet, jusqu’au 30 juin 2010, les bilans sont publiés même si ce ne sont pas tout à fait les mêmes chiffres que ceux que l’on nous a annoncés. Mais le bilan au 30 juin 2011 n’est pas publié. Pourquoi ? », s’interroge l’élu.

La surprise passée, Henri Legarda s’est engagé à transmettre tous les bilans de ces dernières années aux élus. Un élément de satisfaction pour ces derniers qui étaient déçus de ne se voir proposer aucun document lundi dernier. « Quand ces bilans seront transmis au maire, nous demanderons des copies, car ce sont des documents officiels qui n’ont pas à être cachés. C’est la loi qui prévoit cela. »

Mais de la transparence, l’opposition en réclame aussi au maire Jean-Claude Boulard. « Le travail que l’on fait là, Jean-Claude Boulard aurait dû le faire dès le lendemain de la réunion. » Et les attaques de suivre : « Il a dit qu’il n’était pas au courant de la situation du club. On a peine à croire qu’il n’a pas des relations avec les dirigeants du club, s’étonne Anne Beauchef. Si c’est le cas, ce n’est pas une erreur, c’est une faute. »

Alain Pigeau demande ainsi un meilleur suivi, « car les Manceaux sont fiscalement intéressés aux résultats de ce club ».

La SCI toujours pas créée

L’autre point que l’opposition aimerait voir éclairci, c’est celui du rachat de la Pincenardière à la ville par la SCI la Pincenardière. Validé par une délibération au début de l’été, ce rachat n’a pas encore vraiment eu lieu, puisque… la SCI (société civile immobilière) n’est toujours pas créée.

Une nouvelle délibération doit d’ailleurs être prise d’ici à deux mois pour repréciser les conditions de vente. « C’est relativement amusant, mais clairement inquiétant, note Alain Pigeau, d’autant que les noms des associés de la SCI sont top secret ».

Par conséquent, le minimum que demande l’opposition est donc de la clarté et de la transparence sur le dossier. « Nous souhaitons la réussite du club mais s’il y a de nouveau des difficultés qui apparaissent, nous préférons être prévenus. »

Jean-François BARON

 

Commentaires (1)

a qui ça rapporte?
mauricette (non vérifié) ven, 14/09/2012 - 13:45

la cession de La pincenardiere ,ses 55 ha en bordure des hunaudieres ,la ligne droite la plus connue du monde ,represente pour Le Mans ,une reserve financiere pour les annees de vaches maigres qui s'annoncent ,son bradage ne saurait se justifier par aucune raison .
On a plutot l'impression que les conditions ont été crees en se servant du club pour obtenir la cession de ces 55ha . que c'etait l'objectif.
Et qu'on nous a fait un beau cinema autour des couts du MMArena .

cette cession prevue est une bombe à retardement pour les municipales à venir, elle n'ameliorera en rien la tresorerie du club mais elle representera pour les (le?) actionnaires de cette SCI fantome l'affaire du siecle en spoliant les contribuables.
N'importe quel blaireau est capable d'imaginer ce qui va se passer apres.
legarda n'a qu'a refinancer son club lui meme,apres tout les marchés publics qui sont accordés à son entreprise par la ville ou sarthe habitat,le conseil general doivent etre suffisants ,le contribuable n'a pas à donner des deux cotes.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.