Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans « L’Ismans serait un plus pour l’offre universitaire »

1 16.07.2015 06:25
Président de l’Université du Maine, Rachid El Guerjouma estime que l’intégration, à long terme, de l’Ismans au sein de l’Université serait une richesse pour consolider l’offre de formation locale. Photo "Le Maine Libre", Hervé Petitbon

Président de l’Université du Maine, Rachid El Guerjouma estime que l’intégration, à long terme, de l’Ismans au sein de l’Université serait une richesse pour consolider l’offre de formation locale. Photo "Le Maine Libre", Hervé Petitbon

Président de l’Université du Maine, Rachid El Guerjouma estime que l’intégration, à long terme, de l’Ismans au sein de l’Université serait une richesse pour consolider l’offre de formation locale.

Alors qu’en coulisses une solution financière pourrait donner une bouffée d’oxygène provisoire pour permettre à l’Institut Supérieur des Matériaux du Mans de redémarrer une nouvelle année, le président de l’Université du Maine, sans s’immiscer bien entendu dans les problèmes comptables de cette école à statut consulaire, décline les avantages que pourrait susciter une intégration progressive, et forcement lente, de l’Ismans dans le giron de l’Université du Maine.

Une démarche cohérente qui élargirait l’offre de formation de l’enseignement supérieur sarthois. Le Ministère est d’accord pour accompagner cette réflexion d’intégration qui ne pourrait se faire qu’avec l’engagement de tous les acteurs du territoire, politiques compris.

Pour tout savoir sur l'Ismans, retrouvez notre dossier spécial dans "Le Maine Libre" de ce jeudi 16 juillet. A lire également en version numérique en cliquant ici

Commentaires (1)

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs
logjeuhan jeu, 16/07/2015 - 11:14

Cette ecole privee n'a rien à faire au sein de l'université ,elle doit etre financée par ceux qui en beneficient directement ,le BTP ,les industries chimiques et mecaniques,rien de general là dedans,il ne faut pas faire de l'université du Mans un attrape misere de la CCI dont c'est le rôle .
L'Etat y apporte deja sa part ,pres de la moitie des etudiants beneficient de bourses nationales et bien sur d'aides sociales .La scolarité est d'environ 5000 euros par an.
Les entreprises financent les syndicats et leurs syndicalistes sous formes diverses mais hors de prix,qu'elles financent leurs ecoles
La CCI essaie un passage en force ,elle ferait mieux d'inciter ses adherents à repondre aux marchés publics et sanctionner les frais non justifiés comme relevés par la chambre des comptes.
Ce lobbying est consternant, les poches de l'Etat Français sont vides et de doux rêveurs croient encore que le contribuable est ponctionnable.
D'autant plus consternant que les universites ,faute de moyen,s (ou de bonne gestion?) mettent en place une selection sournoise ,l'UNEF vient de mettre en ligne cete etude:

http://unef.fr/wp-content/uploads/2015/07/DP-SOS-INSCRIPTION-vf-1-1.pdf
Que la CCI fasse son boulot .......

Mauricette

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.