Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Grand Prix de France Moto : une course à ne pas manquer

0 15.05.2015 15:59
Photo de famille des pilotes engagés dans la catégorie reine (MotoGP), celle des ténors de la vitesse mondiale.

Photo de famille des pilotes engagés dans la catégorie reine (MotoGP), celle des ténors de la vitesse mondiale.

Photo MotoGP

Si le bras de fer Rossi - Marquez cristallise toutes les attentions, le Grand Prix de France marque aussi le retour en course de Pedrosa et les réelles chances de victoires des Français en Moto2 et Moto3.

Le champion du monde en titre, Marc Marquez (22 ans), intouchable dans la catégorie MotoGP, est en difficulté : une victoire en quatre courses (GP des Amériques) !

Marquez à sa main

Lui, à qui tout semblait réussir la saison dernière, a quelque peu perdu de sa superbe, voire même de son aisance. Classé à 26 points de Valentino Rossi au championnat, le pilote Honda se remet de surcroît d’une opération (petit doigt cassé).

« J’ai pu me reposer depuis Jerez et je me sens maintenant bien plus fort pour ce week-end. Je ne me suis pas beaucoup entraîné cette semaine afin de récupérer à 100 %. »

Regrettant l’instabilité de la météo mancelle, le vainqueur de l’an passé sait que son plus sérieux adversaire sur le Bugatti reste Valentino Rossi, l’homme aux 200 podiums en carrière. « Le Mans n’est pas mon circuit préféré, mais j’aime y rouler. Compte tenu de la température qui règne ici, ce n’est pas facile de régler la moto. » Le retour du chouchou du public, déjà très nombreux jeudi pour une veille d’essais libres, donne à ce Grand Prix un caractère un peu spécial.

« C’est un circuit où la Yamaha marche plutôt bien mais je pense aussi que Marc (Marquez, vainqueur en France en 2014) sera fort cette année. » Et puisque la suprématie en vitesse moto se résume (presque) à un bras de fer entre pilotes italiens et espagnols, le retour après blessure de Dani Pedrosa (opéré à l’avant-bras droit) ne peut que réjouir tout le paddock. « La vérité est que je suis impatient de remonter sur la moto. »

Zarco, Quartararo et Masbou parmi les favoris

Éloigné des circuits depuis trois Grands Prix, le pilote Honda devrait toutefois manquer de rythme, contrairement à son compatriote Jorge Lorenzo (Yamaha), totalement remis en confiance avec son succès haut la main au dernier GP d’Espagne : « Je ne pense pas au championnat, j’avance au jour le jour, en essayant de piloter le mieux possible et de profiter de chaque séance. »

Si la guerre des usines laisse augurer un spectacle de tout premier plan, que dire également de la catégorie Moto2 où rarement un Français, en l’occurrence le leader Yohann Zarco, n’a été autant en mesure de s’imposer à domicile.

Même chose en Moto3 où le jeune prodige Fabio Quartararo (3e du championnat) et le plus expérimenté Alexis Masbou, ont les moyens de succéder au palmarès de l’épreuve au Manceau Louis Rossi, vainqueur en 2012.

Bruno PALMET

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.