Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Foulées du Bugatti : participez à la course entre collègues

0 19.09.2012 18:15
Gérard Pommier, Alain Picher et Thierry Rocheron seront sur la ligne de départ du Pi marathon le 21 octobre.

Gérard Pommier, Alain Picher et Thierry Rocheron seront sur la ligne de départ du Pi marathon le 21 octobre.

Photo "Le Maine Libre"

Il reste un mois pour s'inscrire aux Foulées du Bugatti. Collègues, Gérard, Alain et Thierry sont inscrits sur le Pi marathon. Ils ne se sont pas fixés d’objectif précis, hormis celui de passer un bon moment entre collègues. « Notre but n’est pas de faire un beau chrono, confirme Gérard Pommier, sous l’œil approbateur de Thierry Rocheron et d’Alain Picher. Je ne suis d’ailleurs pas très à jour dans mes entraînements… »

« On s’encourage, on se soutient »

Les trois salariés de l’entreprise d’aménagement et de décoration sur mesure Agem, installée à Cherré, participeront le 21 octobre prochain au Pi marathon des Foulées du Bugatti, une épreuve de relais à trois sur 42 km. Un défi sportif de plus sous les couleurs de la société, pour les trois hommes âgés de 42 à 50 ans.

« Nous participons depuis longtemps aux tournois interentreprises de foot ou de volley, précise Gérard. Quand Alain et moi avons commencé à courir il y a trois ans, nous avons eu envie de nous inscrire à une course, puis deux, puis trois… Nous avons fait les 20 km de Paris, Alençon-Médavy, le raid de la vallée de l’Huisne, jusqu’à notre plus gros challenge : le marathon de Paris l’an passé. »

Aux yeux de Gérard, directeur de la distribution, ces événements fédérateurs ont un impact positif sur l’ambiance au sein de l’entreprise. « Ce type d’aventures extraprofessionnelles permet de souder nos liens car on s’encourage, on se soutient, on vit les mêmes choses au même moment. »

Pour autant, « on ne se sent pas du tout au travail quand on partage ces moments, d’ailleurs on en parle très peu ».

Cadres et ouvriers

Même chose pour Alain, qui apprécie de pouvoir rencontrer ses collègues dans un autre cadre. « On apprend à se connaître différemment, et surtout on se mélange entre salariés de l’atelier et salariés des bureaux. »

Le trio des Foulées du Bugatti, composé d’un directeur (Gérard), d’un chef d’atelier (Alain) et d’un monteur cuisine (Thierry), est une bonne illustration de cette mixité sociale. « On n’a pas les mêmes horaires et on ne travaille pas au même endroit… sans le sport je ne côtoierais sans doute pas beaucoup Alain et Gérard », confirme Thierry.

Le patron d’Agem regarde ces initiatives d’un œil bienveillant. « Les valeurs de l’entreprise sont le travail, le respect et l’humilité, cela correspond parfaitement aux valeurs sportives », explique Gérard, qui espère à nouveau braver le marathon de Paris prochainement.

Moins sportif, le Pi marathon est surtout un moment sympa. « L’idée de courir sur le circuit des 24 Heures du Mans nous plaît bien », indique Gérard.

Sur les 260 salariés d’Agem, 19 participeront aux Foulées du Bugatti. En plus du trio, une salariée s’est inscrite sur le semi-marathon et quinze femmes sur les 5 km contre le cancer du sein.

Marine VÉTEL

Renseignements et inscriptions sur

www.lesfouleesdubugatti.com

+L'interview vidéo de Tony Mogis, l'organisateur des Foulées du Bugatti.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.