Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Florence Aubenas : "Désormais, la promesse politique n’a plus de sens"

2 15.11.2014 08:30
Aujourd’hui, Florence Aubenas partagera la tribune avec les écrivains Jérôme Ferrari, Véronique Ovaldé, Gauz.

Aujourd’hui, Florence Aubenas partagera la tribune avec les écrivains Jérôme Ferrari, Véronique Ovaldé, Gauz.

« En France », son recueil de chroniques, ausculte le mal-être du pays. Aujourd’hui au Forum « Le Monde » Le Mans sur : « Qui tient promesse ? », Florence Aubenas apporte une réponse très concrète.

Le Maine Libre : Vous participez pour la première fois au Forum Le Monde - Le Mans. Sous quel angle avez-vous choisi d’aborder le thème de la promesse ?

Florence Aubenas : Je frôle la panique ! J’ai l’impression de devoir rédiger un devoir de philo moi qui n’aimais pas trop cette discipline au lycée. Je vais aborder le sujet de façon très concrète sur le thème de l’embauche à partir de l’histoire d’un vigile. Une histoire vraie, telles que celles racontées dans mon livre « En France ».

Selon vous, qu’est-ce qu’une promesse dans la société actuelle ?

Une façon de gérer le temps. Les promesses sont faites pour ne pas être tenues. On vous répond : « Nous verrons dans une semaine », « On va étudier votre dossier », « Nous allons vous rappeler ». Ca n’engage à rien, et parfois, ces promesses sont tenues. Ou pas.

Retrouvez l'intégralité de cette interview et le programme complet du Forum Le Monde Le Mans dans "Le Maine Libre" de ce samedi 15 novembre. A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

Florence Aubenas intervient ce samedi après-midi à 14h30 au Palais des Congrès. Entrée libre. « En France » L’Olivier.

Commentaires (2)

Qui tient promesse ?
jeavignaud lun, 24/11/2014 - 13:05

La promesse est une tentative d'effraction de l'avenir. Alors, "Qui tient promesse ?", est-ce une question ou une invitation à relire un passé à l'aune des souvenirs ? Quel intérêt si cette relecture nepermet pas d'éclaircir les obscurs fondements de nos espérances !
Déplaçons la question et posons celle-ci : Comment une promesse vaut-elle ? Si cette question a une réponse, notre capacité à appréhender les choses s'accroit, et c'est un bien que nous ressentirons.
Voici une piste : la promesse prend valeur au coeur de celui qui y croit.
Les sondages sur la "cote" des hommes politiques vérifient celà. Plus la cote est élevée, plus les croyants sont nombreux et parfois fidèles !
La promesse n'engage pas, elle invite à la foi, à l'adhésion, au vote, à l'engagement... La tenir, voilà bien une prétention sans borne. Il suffit de la renouveler habilement, la rhabiller et "bruiter" autour, n'est-ce pas ? Communiquons !
Dieu et mon épouse le pensent aussi. Et vous ?

Une promesse, c'est fait "pour ne pas être tenue"
Eric.t2001 lun, 17/11/2014 - 11:00

Effectivement, Mme Aubenas, une promesse est faite "pour ne pas être tenue". On pensait que les journalistes étaient impartiaux et ils nous le promettaient. Malheureusement, vous, Mme Aubenas, avez traité l'information de manière très partiale et l'avez déformé pour essayer de nous faire adhérer à vos idées : c'est le contraire du journalisme, surtout quand ça se voit comme le nez au milieu de la figure... Vous êtes donc bien placé pour parler des "promesses"!

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.