Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans FC Jean-Marie Geveaux : "Il faut repartir sur des bases nouvelles"

6 27.09.2013 18:54
Jean-Marie Geveaux, président du conseil général de la Sarthe.

Jean-Marie Geveaux, président du conseil général de la Sarthe.

Photo "Le Maine Libre", Hervé Petitbon

Jean-Marie Geveaux, (UMP), président du conseill général a réagi à la décision rendue par le tribunal administratif ce vendredi :

« C’est une décision de justice et elle doit donc être respectée. Il faut désormais reconstruire, repartir sur des bases nouvelles pour que le foot revienne au meilleur niveau. Le Mans n’est maheureusement pas le premier club à qui cela arrive. C’est arrivé à Strasbourg qui remonte la pente aujourd’hui.

Mais, c’est vrai que quand on voit un stade de cette ampleur, on peut être amer. On voit aussi que de nombreux clubs français en Ligue 1 et en Ligue 2 sont fragilisés. Ça peut aller très vite.

Je pense donc que les instances fédérales seraient bien inspirées de regarder à deux fois avant d’entraîner les clubs et les collectivités dans des dépenses lourdes. Ces instances du foot ont aussi une part de responsabilité dans ce qui arrive aujourd’hui. Maintenant, nous allons soutenir l’association sportive en fonction de son niveau comme nous l’avons fait pour l’équipe féminine. »

Commentaires (6)

on ne pourra reconstruire qu'avec une nouvelle equipe politique
logjeuhan (non vérifié) sam, 28/09/2013 - 00:29

la bonne nouvelle est que le systeme Fillon s'ecroule avec lui meme Cette equipe qui s'est partagee La Sarthe avec le PS depuis dix ans l'a tiré vers le bas construisant le departement le plus sinistré de la region.va enfin disparaitre.

la tres bonne nouvelle est que tous ces "vieux" caciques se representent inconscients de la fracture qui est acquise entre eux et les electeurs ,la meilleure nouvelle est que leurs rejetons se presentent aussi et qu'on va pouvoir se debarasser de plusieurs generations en meme temps.

ce qui a perdu ce club c'est surtout l'arrogance de ces soit disants notables qui a force d'autocongratulation ont cru appartenir à une élite
:la gifle du TA est parfaitement justifiée ,on ne peut que lui etre gré d'avoir mis fin à cette situation qui a ridculisé une ville entiere pour satisfaire l'ego de quelques politicards .

La tres mauvaise nouvelle ,ce sont les dettes du club à l'egard de la ville ,la facture de Vinci à venir qui pourrait representer jusqu'à 2000 euros d'impots directs par contribuable.

Mauricette

Démago...
domh95 ven, 27/09/2013 - 22:39

Les instances fédérales n'ont jamais imposé un partenanriat public/privé pour la construction du MMAréna que je sache... Seulement voila, le choix d'un partenariat public/privé et le bilan dramatique du club sarthois fait peser une menace sur les finances publiques aujourd'hui car l'accord en vertu d'une clause exigée par Vinci stipulait que le groupe de BTP se retirerait en cas de disparition du club résident, laissant ainsi à la municipalité la facture.. Entre Boulard et Geveaux, l'impasse est inévitable...CQFD

Démago...
domh95 ven, 27/09/2013 - 22:38

Les instances fédérales n'ont jamais imposé un partenanriat public/privé pour la construction du MMAréna que je sache... Seulement voila, le choix d'un partenariat public/privé et le bilan dramatique du club sarthois fait peser une menace sur les finances publiques aujourd'hui car l'accord en vertu d'une clause exigée par Vinci stipulait que le groupe de BTP se retirerait en cas de disparition du club résident, laissant ainsi à la municipalité la facture.. Entre Boulard et Geveaux, l'impasse est inévitable...CQFD

Démago...
domh95 ven, 27/09/2013 - 22:38

Les instances fédérales n'ont jamais imposé un partenanriat public/privé pour la construction du MMAréna que je sache... Seulement voila, le choix d'un partenariat public/privé et le bilan dramatique du club sarthois fait peser une menace sur les finances publiques aujourd'hui car l'accord en vertu d'une clause exigée par Vinci stipulait que le groupe de BTP se retirerait en cas de disparition du club résident, laissant ainsi à la municipalité la facture.. Entre Boulard et Geveaux, l'impasse est inévitable...CQFD

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.