Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Enseignant dans un lycée manceau, il dénonce une discrimination

3 21.11.2014 06:47
Kamel Meziti, à gauche, et Jean-Marc Guérécheau, de FO s’indignent. « Deux avis préconisent la titularisation et pourtant, on valide un rapport mensonger ». Photo « Le Maine Libre », Olivier Blin.

Kamel Meziti, à gauche, et Jean-Marc Guérécheau, de FO s’indignent. « Deux avis préconisent la titularisation et pourtant, on valide un rapport mensonger ». Photo « Le Maine Libre », Olivier Blin.

Professeur contractuel d’anglais au lycée Montesquieu, Kamel Meziti a vu sa titularisation rejetée l’an dernier après plusieurs inspections marquées par des questions concernant ses origines.

Les services de la ministre de l’Éducation Nationale Najat Vallaud-Belkacem, eux, apportent leurs éclairages sur ce dossier :

"Notre ministère a été saisi. Nous avons écouté les remarques qui avaient été émises après la première inspection marquée par des questions, il est vrai, maladroites. Néanmoins, ce premier rapport n’a pas contesté l’engagement laïc de M. Meziti. Il ne s’agissait que de compétences professionnelles..."

Commentaires (3)

Quelle blague ! Sur cette
Pandore ven, 21/11/2014 - 09:16

Quelle blague !

Sur cette photo tout est dit,
Nous sommes dans un lycée ou les élèves vont étudier le siècle des lumières : liberté de penser, de critiquer un pouvoir ou une religion.

Et ce " professeur " fait du prosélytisme sans vergogne en exposant son bouquin sur l'islamophobie. En résumé il veut pénaliser ceux qui voudraient critiquer une religion !

Merci pour cette photo !!!

Toujours la même rengaine
robertsand ven, 21/11/2014 - 08:42

Toujours la même rengaine, je ne suis pas pris donc c'est un acte islamophobe et non dû à un autre vecteur.
Des questions déplacées !!! L'enseignement se doit d'être laïc donc, il est légitime de connaître l'appartenance et les convictions plus profondes de chacun des futurs profs...quelque soit la religion d'ailleurs.
Avec l'ensemble des troubles actuels causés par des personnes issues de la religion musulmane, il me parait malgré tout assez logique de pousser les questions plus en avant. Soyons logique, l'Islam radical se propage dans les prisons mais il peut, tout aussi, se propager rapidement dans un collège si le prof est un fou de Dieu....Nous en avons eu la preuve pendant des années (après 68) avec les profs de gauche faisant, discrètement souvent, du bourrage de crâne avec leurs convictions gauchiste.
Là, le prof stagiaire reprends un filon qui marche bien, je médiatise mon cas afin de faire pleurer dans les chaumières et ainsi de passer en force.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.