Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Contrat emploi d’avenir : première nationale signée en Sarthe [Vidéo]

1 25.02.2013 18:29
Voir la vidéo

Le premier contrat emploi d’avenir avec un Geiq (groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification) de France a été signé ce lundi à la préfecture de la Sarthe, au Mans.

Le bénéficiaire du contrat, Gaël, fera dès mardi ses débuts dans l’entreprise de BTP Lucas, au Mans. Il suivra d’abord une formation de bardeur (isolation de bâtiment par l’extérieur) avant d’enchaîner d’ici un an sur un contrat de professionnalisation en peinture. « L’objectif est d’avoir une qualification pour ensuite faire carrière dans les métiers du bâtiment », a expliqué ce jeune Manceau de 21 ans sans qualification.

Engagement de campagne de François Hollande, les emplois d’avenir ont été instaurés en octobre dernier. Subventionnés en partie par l’État, ils ont pour but de fournir des solutions d’emploi aux jeunes peu ou pas qualifiés et peuvent être signés dans trois domaines : les associations et institutions, le secteur marchand (les entreprises) et les Geiq.

C’est ce dernier dispositif qui a été signé cet après-midi en Sarthe, avec le Geiq du bâtiment et travaux publics, une structure travaillant sur les besoins de recrutement des entreprises du secteur.

Le gouvernement ambitionne de faire signer 100 000 contrats emploi d’avenir d’ici la fin de l’année.

En Sarthe, une soixantaine ont été conclus depuis octobre. « L’objectif est de parvenir à environ 800 emplois d’avenir dans le département d’ici 2014. Dans un premier temps, nous espérons atteindre la barre des 250-300 en milieu d’année », a déclaré le préfet Pascal Lelarge.

Commentaires (1)

Et les jeunes diplômés, qui souhaite travailler, et qui...
Électron Libre lun, 25/02/2013 - 21:46

... ne trouvent pas de boulot, on en fait quoi ?

On donne du taff à ceux qui n'ont pas de diplômes (et qui pour une partie d'eux n'ont jamais rien fait/voulu faire de leur dix doigts...) alors que des jeunes diplômés avec un peu d'expérience et voulant travailler n'en trouvent pas.

Allô ? Ya un problème nan ?

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.