Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Centre hospitalier : « Nous avons un beau projet d'établissement »

0 15.06.2015 08:08
Olivier Bossard était auparavant directeur général du groupe Harmonie cliniques Pays de la Loire. Photo « Le Maine Libre »

Olivier Bossard était auparavant directeur général du groupe Harmonie cliniques Pays de la Loire. Photo « Le Maine Libre »

Nouveau directeur du centre hospitalier du Mans, Olivier Bossard, 48 ans, vient de prendre ses fonctions en ce début du mois de juin. Il nous livre ses premières impressions sur l'établissement.

« Le Maine Libre » : Vous venez d'arriver le 1er juin. Quelles sont vos premières impressions sur le centre hospitalier ?

Olivier Bossard : C'est une très grosse maison. Il va me falloir du temps pour intégrer toutes ses composantes. J'ai commencé les visites, et jusqu'au début du mois de juillet, je vais rencontrer l'ensemble des pôles de l'établissement pour qu'ils me présentent leurs activités, leurs locaux, leurs organisations et leurs projets, pour avoir une première photographie de ce qu'est et ce que veut être cet établissement.

Tout cela c'est beaucoup de choses à intégrer, car c'est un gros établissement qui possède plus de 225 médecins à temps plein... Il y a 4 500 personnes qui travaillent ici.

Des missions prioritaires ?

Le dossier principal, c'est la mise en œuvre du projet d'établissement qui possède 60 sous-projets. Ma feuille de route, c'est ça jusqu'en 2018. Je ne vais pas révolutionner ce projet, d'autant que c'est un projet d'établissement de très grande qualité.

Le centre hospitalier a été confronté ces derniers mois à une saturation très sensible du service des urgences. Risque-t-on à nouveau de vivre ce phénomène ?

Il y a beaucoup de mesures qui ont été déterminées au début de l'année. Et aux dires des interlocuteurs rencontrés, ces mesures permettent de faire le tour du problème. Ils pensent que les actions vont permettre d'éviter que ces problèmes ne se renouvellent. Mais si l'activité augmente encore, il faudra les adapter.

Entretien à lire en intégralité dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce lundi 15 juin.
À lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.