Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Antarès perd la tête pour « 1789 les amants de la Bastille » [vidéo]

0 16.03.2013 09:50
Voir la vidéo

C’est le succès de la saison. La comédie musicale inspirée par la Révolution fait salle comble.

Les amateurs de fresques musicales généreuses ne s’y sont pas trompés vendredi soir. Attirés par le « label » Dove Atti-Bernard Cohen (« Le Roi Soleil » ou « Mozart, l’opéra rock ») ils font un triomphe à la dernière création inspirée par la Révolution.

Pendant deux heures sans temps morts, le spectacle suit les aventures d’Olympe et Ronan pris dans le tourbillon de la grande histoire.

Le jeune paysan exalté et la gouvernante des enfants royaux traversent les intrigues de cet été 1789 chahuté par le souffle de la liberté. La petite histoire croise la grande sur le chemin de la Bastille.

La distribution impeccable qui réunit Louis Delort (finaliste de The Voice), Roxane Le Texier, Camille Lou, le Manceau Rod Janois et Yamin Dib formidable mouchard, sert cette comédie romantique en diable portée par des chansons déjà hissées au rang de tubes.

Les tableaux se succèdent sans faute de goût, les chanteurs ont de la voix et du tempérament, et le livret qui trace à grandes lignes la fracture sociale du royaume (tiens, ça vous rappelle quelque chose?) donne à l’histoire des reflets contemporains. Que demander de plus?

De l’humour, « de l’audace encore de l’audace », des chansons entraînantes, du rythme,  ce tour dans l’Histoire justifie les succès qui l’escortent depuis sa création en septembre.

Après bien d’autres, le public d’Antarès n’a pas boudé son plaisir. « 1789, les amants de la Bastille » offre un excellent divertissement. Ma tête à couper que les aventures de Ronan et Olympe n’ont pas fini de chanter la Révolution sur les scènes de France et d’ailleurs.

Frédérique BRÉHAUT

Ce samedi, nouvelles représentations à 15 heures et 21 heures.

Dimanche à 14 heures et 19 heures.

Tarifs : 35€ et 75€

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.