Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Action coup-de-poing contre « la jungle publicitaire »

0 10.10.2014 21:04
  •  Le collectif Anti-pub a voulu interpeller l’opinion publique.


  •  Le collectif Anti-pub a voulu interpeller l’opinion publique.


  •  Le collectif Anti-pub a voulu interpeller l’opinion publique.


Le collectif sarthois Anti-pub 72 qui lutte pour la réduction de l’affichage publicitaire est passé à l’action ce vendredi soir.

Sous le regard interrogateur des automobilistes à cette heure-ci sur le boulevard Demorieux, une dizaine de militants a « bâché » trois panneaux publicitaires, dont un panneau lumineux.

Ensemble, ils ont hissé des matelas d’enfant sur lequel était inscrit « La pub t’endort » ou encore « la pub, ça m’use », ainsi que des poubelles.

« C’est une action symbolique et non violente », précise Loïc Morisot, porte-parole du collectif. « Nous ne dégradons pas les panneaux. Il s’agit d’interpeller les automobilistes sur la pollution visuelle et mentale que constitue cette jungle publicitaire dans le paysage urbain ».

Et Loïc Morisot d’expliquer : « quand nous avons créé le collectif, en 2012, c’était à l’occasion du premier écran vidéo. Aujourd’hui, il y en une vingtaine dans la ville, soit près d’un nouveau par mois ! »

Révision du plan local de publicité

Des panneaux que le collectif souhaiterait voir interdire, tout comme la publicité à moins de 100 mètres d’une école, le respect d’un espace minimum entre les panneaux ou encore la limitation de la taille des publicités.

Le collectif attend également que la municipalité revoie son plan local de publicité dont la version en vigueur date de 1985.

Le précédent conseil municipal, suite à nos actions, avait accepté de revoir le PLP. Une délibération avait été prise pour lancer la révision et le diagnostic du territoire. Nous attendons de la nouvelle équipe municipale qu’elle poursuive cette démarche ».

Une délégation sera d’ailleurs reçue par Samuel Lopes, adjoint au maire en charge de l’urbanisme, le 21 octobre.

A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.