Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Bailleul Le policier municipal cherche de nouvelles missions

2 20.07.2015 18:05
Louis Dober, 1er adjoint, Eric David, maire du Bailleul et Bernard Belkadi, policier municipal.

Louis Dober, 1er adjoint, Eric David, maire du Bailleul et Bernard Belkadi, policier municipal.

Photo "Le Maine Libre"

En, 2007, à l’ouverture, du centre hospitalier Sarthe et Loir implanté sur son territoire, la commune du Bailleul avait dû recruter un policier municipal(1).

Bernard Belkadi avait alors pour mission d’assurer toutes les vacations funéraires. Mais depuis février dernier, la loi a changé. Hors crémation, la loi supprime les vacations de police en cas de transport du corps dans une autre commune.

Pour le maire du Bailleul, Eric David, il faut maintenant trouver d’autres fonctions au policier municipal. Bernard Belkadi s’est donc formé à l’urbanisme. Il instruit les dossiers déposés en mairie.

Ces nouvelles tâches s’ajoutent aux missions de surveillance dans la commune. Mais à la mairie du Bailleul, on réfléchit à une mutualisation, car le poste de policier municipal a un coût.

« Actuellement, deux communes de la communauté de communes du Pays fléchois sont intéressées par les services d’un policier municipal, une convention est à l’étude », fait remarquer le maire.

Pour le maire du Bailleul, la présence d’un policier municipal même dans une zone rurale n’a rien d’un luxe : « Notre policier municipal est présent pour sécuriser la sortie de l’école, pour faire respecter le code de la route et les règles de vie, pour gérer les incivilités », énumère le maire.

Ce dernier a d’ailleurs souhaité que le policier municipal puisse disposer d’une arme à feu. En Sarthe, le policier municipal du Bailleul est le seul à être équipé d’une arme à feu.

(1) En France, quatre ou cinq communes seulement sont dans ce cas.

Commentaires (2)

Bravo à ce monsieur ! J'ai
Pandore lun, 20/07/2015 - 21:00

Bravo à ce monsieur !

J'ai étè un peu surpris, la première fois, de le voir devant un passage clouté, dans une tenue correcte, et de discuter avec les parents d'élèves.

Parce que dans de nombreuses communes ou villes, le policier ou garde champêtre ( en civil, négligé ) est au bureau " submergé" par les papiers, ou en voiture pour une mission "urgente "

Tenir informé le citoyen, et s'informer c'est une des bases primordiale du policier.

Bravo à ce monsieur ! J'ai
Pandore lun, 20/07/2015 - 20:57

Bravo à ce monsieur !

J'ai étè un peu surpris, la première fois, de le voir devant un passage clouté, dans une tenue correcte, et de discuter avec les parents d'élèves.

Parce que dans de nombreuses communes ou villes, le policier ou garde champêtre ( en civil, négligé ) est au bureau " submergé" par les papiers, ou en voiture pour une mission "urgente "

Tenir informé le citoyen, et s'informer c'est une des bases primordiale du policier.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.