Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Laigné-en-Belin Des agents de RTE coupent deux lignes de 400 000 volts

3 03.05.2016 10:47
L'une de ces lignes alimente la Bretagne, l'autre la Touraine. Photo "Le Maine Libre" Yvon Loué

L'une de ces lignes alimente la Bretagne, l'autre la Touraine. Photo "Le Maine Libre" Yvon Loué

Plus de 200 agents de Réseau de Transport d'électricité (RTE) ont coupé deux lignes de 400 000 volts ce mardi à 10 h 25.

L'une de ces lignes alimente la Bretagne, l'autre la Touraine. Les agents, à l'appel de la CGT-Energies, se mobilisent pour dénoncer le projet de vendre 50 % du capital de RTE. RTE est aujourd'hui une filiale d'EDF.

Le 22 avril dernier, l'État et EDF ont annoncé un programme d'économies d'un milliard d'euros d'ici 2019 et l'ouverture du capital de RTE au privé serait envisagé.

Les agents RTE en grève ce mardi veulent conserver leur statut. Le poste de Quintes à Laigné-en-Belin dessert tout l'ouest de la France en électricité.

Commentaires (3)

Comment se faire enfler ? Les
Orwellement vôtre ven, 11/11/2016 - 23:02

Comment se faire enfler ?

Les bénéfices iront aux actionnaires .

Les dettes pour nous ....

Qui va payer les démentellement des vieilles centrales ?

Qui va payer les indemnités de celles qui ne marchent pas à l'étranger ?

Et en cas "d'accident" si une région se trouve rayée de la carte, qui paye ?

Un grand merci à eux !
JGR ven, 11/11/2016 - 21:02

Merci aux agents de RTE, aux lignards de NOUS défendre contre ce projet immonde !

A lire le premier commentaire, on voit que certains n'ont encore rien compris !
Tout d'abord, les privatisations n'ont absolument rien apportées aux USAGERS jusqu'à présent dans le secteur de l'énergie ni baisse des prix ni meilleure sécurisation de la fourniture bien au contraire.

Ensuite, privatiser RTE c'est comme privatiser les autoroutes... car RTE gère le réseau de fourniture énergétique que les différents fournisseurs empruntent pour vendre leur électricité et qui paient une taxe d'accès à la manière d'un péage... Nul doute qu'une fois la gestion du réseau privatisée ceux-ci voudront renégocier les tarifs à la baisse (donc en partie au détriment des contribuables) mais sans la répercuter sur la facture des usagers (qui n'ont pas le choix et doivent se chauffer, s'éclairer...).

Quant au statut des agents, il n'est absolument pas immérité vu la pénibilité, la difficulté, les risques encourus (les grincheux n'ont qu'à taper lignards sur un grand site de vidéo en ligne du net...) pour des astreintes 24/24 7/7 365 jours par ans dans des conditions parfois extrêmes... Je vois que les amnésiques ont oublié la tempête de 1999 (et celles de 200 et 2001)...Je ne vois pas en quoi leur enlever leur statut apporterait quoi que ce soit aux usagers ou autres salariés français (bien au contraire !). C'est vrai qu'il est plus facile de taper sur ces pauvres gars et de les traiter de nantis que de s'en prendre aux actionnaires des sociétés qui vont se goinfrer sur notre dos dès l'annonce de la privatisation.

Un jour, peut-être, les français arrêteront d'être bas, jaloux, envieux et essayeront d'améliorer leur niveau de connaissance global de la société avant de juger les autres... pour créer une société meilleure.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.