Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La prochaine fusée des 24 Heures du Mans attendue à Sebring

3 14.03.2012 12:49
Le pilote sera assis bien au fond de la voiture, quasiment sur l'essieu arrière.

Le pilote sera assis bien au fond de la voiture, quasiment sur l'essieu arrière.

DR

La révolution est en marche. Nissan annonce son partenariat avec le projet de voiture de course expérimentale Deltawing et son engagement aux 24 Heures du Mans (16-17 juin). À mi-chemin entre un dragster et une aile d'avion, la Deltawing est propulsée par un 4 cylindres turbo de 300 ch. Projetée par Ben Bowlby mais construite par l'All Americain Racers avec l'appui de Don Panoz, la Nissan DeltaWing roulera au Mans avec le numéro 0, comme 56e invité de la 80e édition et hors classement. Les responsables du projet pronostiquent que la Deltawing sera capable d’un temps au tour qui la situera entre les LMP2 et les LMP1. Andy Palmer (vice-président exécutif de Nissan Motor Co. Ltd): « Au fil du temps, les voitures de courses sont devenues de plus en plus proches et les technologies utilisées viennent de moins en moins des véhicules de série. Nissan DeltaWing vise à changer cela, mais ce n'est que le début de notre participation. Nisan DeltaWing implique un grand nombre de personnes hautement qualifiées. Cette annonce donne à Nissan la possibilité de faire partie d'un projet avant-gardiste du sport automobile et qui pourrait bien façonner l'avenir du sport. » L’idée est bien de promouvoir une solution alternative en terme de  rapport performance/consommation, ce qui a motivé Nissan à participer au projet. D’ici aux prochaines 24 Heures où elle sera par Michael Krumm et Marino Franchitti, elle devrait faire une démonstration avant le départ des 12 Heures de Sebring (samedi) en Floride.

Commentaires (3)

très belle experience mais...
bibi jeu, 15/03/2012 - 15:16

projet très interessant et novateur, au moins sur le plan de l'aerodynamique et de la réduction de poids. Pour ce qui est de la performance pure et de l'endurance, il faut attendre avant de juger.
Mais ce qui m'interpelle le plus, c'est la sécurité. Qu'en est-il de la tenue de route d'un tel engin? L'appui aero à l'avant semble minimal car il n'y a pas de surface plane. Ne risque t-on pas de voir cet avion littéralement décoller à haute vitesse? La tenue de route du train avant (roues très fines) est-elle suffisante en cas de contact avec un autre concurrent ou en courbe rapide? En cas de crevaison d'un pneu avant à haute vitesse, le pilote ne risque-t-il pas de recevoir les débris en pleine tete? Ce cockpit non protégé par des flancs n'expose -t-il pas le pilote plus que de raison en cas de choc latéral? les phares situés sur les passages de roues arrières ne vont-il pas éblouir le pilote dans les rétroviseurs?
Il aurait peut etre été plus sage de faire rouler un peu ce beau prototype pour répondre à ces questions avant d'officialiser sa participation...

Superbe!!
mika72 jeu, 15/03/2012 - 00:11

Franchement on se croirait.. 2040 le projet de NISSAN c'est dément,surtout pour l'avenir du sport automobile!!
J'espère la voir aux 24H cette année si jai la chance d'y aller... sinon, son design est parfait BRAVO à ceux qui participe à son élaboration et sa conception...
Audi n'à qu'à bien se tenir !

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.