Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La grosse frayeur de Benoît Soulies sur la Bouvet Guyane

0 09.03.2012 18:05

Alors qu’il se rapproche fortement de l’arrivée de la Bouvet Guyane à Cayenne (transatlantique à la rame en solitaire), le Sartho-Toulousain Benoît Soulies vient de vivre un événement auquel il ne s’attendait pas. La nuit dernière, il a été réveillé par un énorme bateau qui est passé très très près de lui.


Il a pu raconter tout cela à ses proches au téléphone : " Eh, vous savez pas... Cette nuit j’étais en train de dormir et tout d'un coup, tout s'est mis à sonner dans la cabine. J'ai pas ouvert les yeux que j'y voyais comme en plein jour… Je sors et là… Face à face avec un monstre, un paquebot de 20 étages...un sapin de noël. Un monstre..."


Plus précisément, il s'agissait d'un navire marchand. "Un immeuble de 20 étages a 50 mètres de moi… J'ai viré à toute badingue et j'ai sauté à l’intérieur, j'ai tout barricadé et y avait plus qu'à attendre... Ca passe ou ça casse. Au travers du hublot je l'ai vu virer à l'opposé de moi et c'est passé très très juste… Une fois fini, le commandant devait être furax car il a stoppé les machines, il a mis le bateau de travers et il m'a cherché avec un projecteur monstrueux … On y voyait comme en plein jour".


Et le navire est passé tout proche. À 343 pieds (environ 110 mètres), selon son radar.


Malgré cela, l'aventure continue pour Benoît qui devrait arriver tard dans la soirée de samedi ou au petit matin dimanche.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.