Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Flèche Miss 15-17 ans : la réponse des organisateurs à Chantal Jouanno

1 04.03.2013 06:01
L'élection des miss Pays de la Loire a eu lieu dimanche à La Flèche.

L'élection des miss Pays de la Loire a eu lieu dimanche à La Flèche.

Photo "Le Maine Libre"

La Flèche accueillait ce dimanche l’élection de Miss 15-17 Pays de la Loire. Un concours créé récemment par le Sarthois Frédéric Patureau, et dont le comité national est présidé par Bérengère Gilbert. Tous deux ont eu vent du projet de loi présenté par la sénatrice (UDI) Chantal Jouanno, prévoyant l’interdiction des concours de mini-miss aux moins de 16 ans, afin de les protéger de « l’hypersexualisation ».

« On ne fait pas de concours de mini-miss », rappelle Frédéric Patureau, « mais un concours pour les ados. Si je l’ai créé, c’est parce que j’avais beaucoup de demandes de jeunes filles de 16-17 ans, qui ne pouvaient pas se présenter à une élection. A cet âge-là, ce sont elles qui décident de s’inscrire, avec l’autorisation parentale bien sûr. Alors que pour des enfants de 4 ou 5 ans, ce sont les parents qui poussent. »

Sur « l’hypersexualisation » dénoncée par la sénatrice, Bérengère Gilbert rappelle que « dans notre concours, les filles ne défilent pas en maillot de bain. Elles ne s’exhibent pas, et nous mettons en avant le côté naturel ». Si la loi passait ? « On garderait le titre de 15-17 ans », confie Frédéric Patureau, « mais on n’inscrirait les candidates qu’à partir de 16 ans. Je pense quand même qu’on pourrait fixer cette limite à 15 ans ».
Dimanche, c’est une jeune Vendéenne âgée de 14 ans - qui en aura 15 pour l’élection nationale en fin d’année, Laura Huchet, qui a été élue. Sa première dauphine, Coralie Bellanger, habite La Chapelle-Saint-Laud (Maine-et-Loire). La deuxième dauphine, Charlène Charmenton, est de Parcé-sur-Sarthe.

Commentaires (1)

miss patureau
mauricette (non vérifié) lun, 04/03/2013 - 13:00

qu'il s'en defende ou non,cette manifestation a surtout pour but de creer un vivier ,un fil vers la structure Miss prestige national dont il est délégué. c'est plus qu'evident .
Il est normal que pour eviter des derives la loi vienne les encadrer . Une loi qui devrait interdire le melange des genres,par exemple interdire à une meme personne d'organiser ce type de concours pour ados alors qu'il exerce les mes fonctions dans des structures du type prestige national.
Ces concours ont leur raison d'exister mais doivent etre strictement reglementés.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.