Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Flèche A 17 ans, elle ouvre son propre magasin

2 10.10.2014 19:37
Océanne, commerçante et chef d'entreprise à même pas 17 ans.

Océanne, commerçante et chef d'entreprise à même pas 17 ans.

Océanne vient de reprendre le magasin Cosmétic Shop situé dans le centre-ville de La Flèche. Comme tous les commerçants qui s’installent, elle a signé un bail commercial, elle dispose d’un compte bancaire professionnel, elle passe commande auprès de ses fournisseurs et elle gère au quotidien l’EURL qui est à son nom.

« Rien n’a changé. Le magasin a gardé le même nom et je vends les mêmes produits (coiffure et beauté, ndlr) qu’avant hormis une nouvelle gamme que j’ai rentrée » indique la jeune femme. Si la gestion de l’entreprise est ordinaire, l’âge de la gestionnaire l’est beaucoup moins. Océanne est mineure. Elle est âgée d’à peine 17 ans.


Un âge qui aurait du l’empêcher de reprendre ce commerce. Pour y parvenir, la jeune Fléchoise a saisi le juge des tutelles des mineurs au tribunal de grande instance du Mans pour bénéficier d’une émancipation. Ce qu’elle a obtenu.

« Le 18 septembre, je recevais le courrier me disant que j’étais émancipée, le 19 au matin je reprenais le magasin toute seule » raconte Océanne.

L’ordonnance d’émancipation qu’a rendue le TGI fait d’elle une personne majeure. Elle est responsable civilement et pénalement de ses actes.
Les émancipations de mineurs pour raison professionnelle sont courantes mais des émancipés chefs d’entreprise, c’est très rare.

« J’aurais aimé discuter avec d’autres personnes ayant fait la même chose que moi. J’ai fait des recherches sur internet, je n’en ai pas trouvé. Je suis peut-être la seule en France à gérer une affaire en étant mineure ? » s’interroge Océanne.


Plus d’informations dans l’édition Sarthe Loir du « Maine Libre » de ce samedi 11 octobre.
À lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

Commentaires (2)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.