Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Ferté "Un maire coûtera toujours moins cher qu'un sous-préfet"

1 27.06.2015 19:12
Jean-Carles Grelier, maire de La Ferté-Bernard.

Jean-Carles Grelier, maire de La Ferté-Bernard.

Photo "Le Maine Libre"

C'est un sujet d'actualité et La Ferté-Bernard se lance. La Ville a en effet décidé de démarrer une réflexion sur les contours que pourrait prendre la commune nouvelle.

+ La Ferté Bernard. "Commune nouvelle", faut-il ou non se marier ?

Dans sa logique de territoire, et sa qualité de service public. Jean-Carles Grelier, le maire, estime que : "Rien n'est fait et on n'obligera personne. Il y a d'ailleurs encore beaucoup d'interrogations et on ne peut modifier les frontières sans avoir de données précises. Des simulations doivent être faites, notamment en termes d'harmonisation fiscale. Il y a aussi des gens derrière tout ça, les populations qui devront y trouver leurs intérêts, le personnel municipal et tous les élus."

Le conseil municipal a pourtant donné mandat au maire, cette semaine, pour ouvrir les discussions avec ses collègues voisins, et rédiger une éventuelle charte sur le projet de création de commune nouvelle.

"J'aurais pu ne rien demander. Mais ce genre de chose ne peut pas se faire en sous-main, dans l'ombre et le secret d'un cabinet." Et de poursuivre : "Maintenant il faut savoir qui on met autour de la table, dans quelles conditions, etc."

Jean-Carles Grelier reviendra vers son conseil à la rentrée, avec plus d’éléments. Mais celui qui se bat comme maire et président de communauté de communes pour préserver l’échelon municipal affirme : "Depuis 20 ans, quel que soit le parti au pouvoir de l'État, on nous répète que les communes coûtent trop cher. Quand ça va mal, c'est toujours notre faute. Sauf qu'un maire coûtera toujours moins cher qu'un sous-préfet. Et l'avantage, c'est que le maire, lui, on sait à quoi il sert."

Commentaires (1)

le vrai cout d'un élu
logjeuhan dim, 28/06/2015 - 14:34

le traitement d'un sous-préfet à sa sortie de l'école est, lui, fixé à 3600 € pour atteindre près de 7 000 € en fin de carrière
leur prime peut alors atteindre 41000 € pour un sous-préfet et 66000 € pour un préfet,systeme mis en place par le gouvernement Fillon des 2010 en fonction de criteres que chacun peut estimer .Pas etonnant que le "chiffre" des cambriolages diminuent et que la prime augmente.; a ce stade faut pas s'etonner que ne surnage que le pire ,comme en Isere .
Neanmoins,certains elus ne sont pas à plaindre ,Jean Carles grellier est Maire,conseiller departemental et bien sur President de la communauté de communes
Jean Carles Grellier avait du ,frappé par la loi sur les cumuls,remettre son siege de conseiller regional à Anne Beauchef ,representante de Fillon,celui qui a etendu ces primes au prefets.
Quel est le vrai cout d'un élu ? Si on mettait tout sur la table ? Je citais l'ISERE ,mais cela invite à se poser des questions sur ces primes. où sont les resultats?
Mauricette

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.