Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Ferté-Bernard Le plein d'humour et de folie dans les rues

0 23.03.2013 19:12
  • Photo "Le Maine Libre"

    En début d’après-midi, Martine et Chantal, toutes deux montées sur piles électriques, délivrent au public leurs conseils forme et beauté… très particuliers.

  • Photo "Le Maine Libre"

    Dans le jardin de la bibliothèque, devant le spectacle « Les P’tites roues », les clowns aux noms à coucher dehors Jackline et Gorgonzola captivent les enfants.

  • Photo "Le Maine Libre"

    La rue d’Huisne paralysée par les embouteillages, ce n’est pas tout les jours que l’on peut voir ce spectacle, qui a surpris quelques passants.

  • Photo "Le Maine Libre"

    Le spectacle « Danse avec les clowns » revient aujourd’hui dans le jardin de l’office de tourisme à 15 heures et 16 h 45.

  • Photo "Le Maine Libre"

    Dans l’embouteillage, les comédiens sortent des voitures, pleurent parce qu’ils vont rater un rendez-vous ou se mettent en colère, pour le plaisir des spectateurs.

  • Photo "Le Maine Libre"

    La Ferté-Bernard devenue capitale.

Les 4e Rendez-vous de Saint-Lyphard se poursuivent dimanche avec de nouveaux spectacles gratuits dans les rues.

Il est 16 h 30, samedi. Un embouteillage monstre paralyse la rue d’Huisne. Des voitures d’un bout à l’autre, à la queue leu-leu. Et des conducteurs qui s’impatientent, klaxonnent et crient leur ras-le-bol dans la rue.

Spectateurs au rendez-vous

Voilà de quoi surprendre les passants, pas habitués à tant de pagaille. « Elle n’est pas interdite aux voitures la rue piétonne ? », s’étonne une dame avant de comprendre qu’il s’agit d’un numéro.

Et oui, il y a de l’idée dans les Rendez-vous de Saint-Lyphard, le festival d’humour qui fait rire la ville depuis vendredi soir. Le concept du spectacle « Embouteillages » est original et séduit ceux qui se laissent tenter. « On nous invite à monter dans une voiture et on rentre dans l’intimité d’une scène où on ne doit pas être », résume un couple de Vibraye.

Plus loin, devant la chapelle Saint-Lyphard, Martine et Chantal, survoltées, délivrent leurs conseils beauté à un public souriant. Mais qui répond timidement aux sollicitations des deux comédiennes. Dans le jardin de l’office de tourisme, devant les clowns du spectacle « Les P’tites roues », les bancs sont noirs de monde. Au premier rang, les enfants rient. Il n’y a pas à dire, les spectateurs étaient hier au rendez-vous (de Saint-Lyphard). Sous les rayons du soleil, ils ne pouvaient que se laisser séduire par ce festival plein de fraîcheur, de folie et de surprises.

Aujourd’hui, à 10 h 30, impro clown dans les halles Denis-Béalet. A 11 h 30, surprise parisienne. De 14 h 30 à 18 h 30, spectacles dans le quartier Saint-Lyphard.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.