Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Ferté-Bernard Ils tissent du lien au pied des HLM

2 26.05.2013 08:30
Mohamed Jabrane est l’un des quatre gardiens de l’Office public de l’habitat.

Mohamed Jabrane est l’un des quatre gardiens de l’Office public de l’habitat.

Photo "Le Maine Libre"

Mohamed Jabrane connait le quartier du Gaillon, à La Ferté-Bernard, comme sa poche.

Chaque jour, il sillonne ses immeubles aux tons pastels, donne de l’allure aux pelouses et aux trottoirs, bidouille la plomberie ou le chauffeau d’un locataire pas bricoleur… Sa fonction depuis huit ans : gardien pour l’OPH (Office public de l’habitat).

Une mission qui dépasse largement la maîtrise du tournevis et du balai. Pour le comprendre, il suffit de visiter le quartier en sa compagnie. « Salut Momo, tu vas bien ? », lance une habitante.

Notre enquête sur les quartiers de La Ferté-Bernard à retrouver ce week-end et lundi dans les pages du "Maine Libre".

Le détail des trois volets, c'est ici.

Commentaires (2)

@CITOYEN72400
Moïsette dim, 26/05/2013 - 17:28

Comme je le disais dans le précédent article paru il y a quelques jours.
J'ai vécu à la Ferté 2 ans, dans un appartement hlm quartier Saint Laurent. Nous étions vraiment très bien, tous les appartements occupés, nous nous sommes faits des amis, un couple qui arrivait de Narbonne. Tout le monde se parlait, c'était la tranquillité, nous pouvions laisser jouer nos enfants en bas, il y avait la rivière mais, nous nous entraidions entre parents pour surveiller nos bambins.

LOGEMENTS LIBRES ET CONSÉQUENCES
CITOYEN72400 dim, 26/05/2013 - 17:30

Les HLM représentent un quart de l'habitat fertois et depuis quelques années , il y en a un certain nombre de vides...... nous voyons donc arriver des populations diverses qui viennent des grands ensembles HLM de la région parisienne où les délais d'attente sont de dix ans ...comme ils ne travaillent pas ...direction La Ferté Bernard .

Oui , il y a un risque de ghettoïsation , c'est net , dans ma résidence , outre les français de souche , seulement des noirs ; tandis que dans d'autres quartiers , ce sera des maghrebins . Difficile de me parler de vivre ensemble et de mixité sociale après ça .

Il y a quelques temps , je disai à un "jeune" (chacun traduira) qu'il était illégal de squatter à plusieurs les halls en fumant (vendant) du shit . Ce genre de comportement est un fléau pour le logement social .
Réponse de l'interessé : "Les lois , c'est pour les français !"

Dans l'article du journal de ce jour , la directrice de l'office HLM , constate que 40% des gens refusent le premier logement social qui leur est montré .
J'ai alors pris en photos le hall du Provence 1 et je les ai mises sur un hébergeur .
Regardez ces quatre photos en imaginant trois lascars en train de fumer du cannabis et dites moi si vous souhaitez y vivre .
http://imageshack.us/f/838/hlmprovence1.jpg/
Tags , revêtement mural arraché ,occupations de halls d'immeubles , cannabis , détritus ,pass ptt pour y accéder et visiter les boites à lettres ......sont le quotidien des locataires qui y vivent.

Les Hlm sont les logements de la République et celle ci est en droit d'exiger un minimum éducatif et de citoyenneté .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.