Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Chartre-sur-le-Loir "La peur au ventre" du facteur blessé par un chien

1 24.09.2013 06:23
Stéphane Aufray, passionné de photo et de nature, est encore traumatisé par cette agression.

Stéphane Aufray, passionné de photo et de nature, est encore traumatisé par cette agression.

Photo "Le Maine Libre"

Le titre « Lettre ouverte d’un facteur en colère », intitulé de son message sur le blog de Château-du-Loir (publié vendredi dernier), ne laisse aucun doute sur l’émotion qui étreint encore Stéphane Aufray, le facteur agressé mardi dernier par un chien à La Chartre-sur-le-Loir.

Le mardi 17 septembre, alors qu’il assurait la distribution du courrier dans le centre-ville de La Chartre-sur-le-Loir, Stéphane Aufray, 49 ans, habitant Jupilles et facteur depuis plus de 25 ans au Centre-courrier de Château-du-Loir, a été sauvagement attaqué par un chien de race american staffordshire qui s’est échappé de son enclos.

Trois mois d’arrêt

« Dès mon arrivée, l’attaque a été d’une extrême violence, et heureusement pour moi j’ai eu la capacité physique de me défendre et ensuite de me sauver dans les rues poursuivi par le monstre. Je n’ose imaginer ce qu’il se serait passé si la victime avait été une personne âgée ou un enfant », raconte-t-il, rappelant dans cette lettre ouverte les conséquences dramatiques de l’agression. « Je sors de trois jours d’hospitalisation, avec une morsure au mollet droit, une plaie à la cuisse droite avec points de suture, trois plaies dont une profonde à l’avant-bras droit et points de suture et une luxation ouverte de l’index de la main gauche que, selon le chirurgien, j’ai failli perdre. Bilan pour moi, si tout se déroule bien, trois mois d’arrêt de travail… Mais aussi trois mois d’arrêt d’une vie normale. »

Découvrez l'intégralité de son témoignage dans "Le Maine Libre" de ce mardi 24 septembre. 

Commentaires (1)

Morsure
teckelette mar, 24/09/2013 - 08:05

Moi aussi j'ai subit une attaque de cette race de chien,il faut les interdire comme les pitt-bull ils ont des mâchoires pour tuer,beaucoup ne sont pas en règle,non tatoués,non déclarés en mairie et les propriétaires non pas le certificat de capacité et souvent non muselés sur la voie publique et enfin la police ferme les yeux,sans doute faut-il un mort pour qu'ils réagissent.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.