Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Chartre-sur-le-Loir Dix pertes d’emploi soudaines

1 08.07.2015 16:14
Google Maps

Google Maps

Dix personnes ont brusquement perdu leur travail à La Chartre-sur-le-Loir. Telle est la conséquence de la fermeture soudaine, voici une semaine, de l’Atelier de Production.

Alors que la situation de la société devenait intenable, c’est le tribunal de commerce du Mans qui, saisi par Stéphane Soulet, le dirigeant, a pris la décision d’une liquidation judiciaire immédiate.

Ainsi le 1er juillet au matin les salariés travaillant dans cette unité spécialisée dans la fabrication de sacs à main de haute qualité ont brutalement appris la perte de leur emploi.

« Le dirigeant nous a expliqué que l’entreprise ne pouvait plus tenir. Depuis, nous ne sommes pas payés et nous n’avons même pas touché le salaire de juin », explique une des salariées concernées par la fermeture.

Une salariée pleine d’amertume qui, comme les autres, s’est tournée vers le maire de la commune pour lancer une sorte d’appel au secours sur la situation de ces 10 personnes.

Commentaires (1)

Une liquidation judiciaire bien trop rapide
logjeuhan mer, 08/07/2015 - 19:39

Esperons qu'on ne va pas se retrouver dans la situation connue avec Colwell à Bessé où le soit disant repreneur avait mis la main à bas prix sur le materiel sans pour cela tenir ses engagements . Une fois de trop.
Le Procureur de l'epoque aurait dû agir ,il y avait matiere et il n'y a pas prescription.
Etrange que la presse locale qui a une edition sur place n'en ait pas fait etat au moins sur son site des l'annonce de la fermeture et,esperons que les machines et le stock qui garantissent les salaires soient toujours là. C'est au premier magistrat de la ville ,officier de police judiciaire de s'en preoccuper .
il faut que ces tribunaux de commerce fassent l'objet d'une surveillance particuliere :La chancellerie et le Ministere des finances avaient fait aux procureurs une circulaire dans ce sens.
On ne peut plus se permettre de laisser partir des emplois ,il faut que les elus prennent leurs responsabilites vis à vis des entreprises et de ces "tribunaux " de commerce qui auraientdû etre supprimés depuis longtemps au profit de magistrats professionnels.
on ne decide pas d'une liquidation judiciaire au pied levé .
Mauricette

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.