Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Chapelle-Saint-Aubin Sans nouvelles de son père depuis trois mois

2 21.10.2013 08:48
À la recherche de son père depuis trois mois, Grégory Plet témoigne de l’impossibilité à faire son deuil lors d’une disparition, ce « no man’s land » de l’émotion.

À la recherche de son père depuis trois mois, Grégory Plet témoigne de l’impossibilité à faire son deuil lors d’une disparition, ce « no man’s land » de l’émotion.

Photo "Le Maine Libre", Denis Lambert

« On ne sait plus où frapper […] On ne sait pas à quelle branche se raccrocher. » Depuis ce 17 juillet et la disparition de son père Jean-Claude à La Chapelle-Saint-Aubin, Grégory Plet vit avec un poids permanent sur le cœur. Le visage est creusé, les yeux sont rougis.

La disparition d’un proche, c’est le « no man’s land » de l’émotion. Entre espoirs et désespoirs, résolution… et impossibilité à s’y résoudre justement. Faut-il croire à la mort ou à la vie ? 

Et comment imaginer un père mort qui ne l’est peut-être pas ? Toutes ces questions, Grégory Plet ne les pose pas. Mais il dit la fatigue, l’usure, la vie qui n’arrive pas à reprendre ses droits.

Après trois mois de recherches infructueuses, Grégory et sa famille ont décidé de relancer la mobilisation, en lançant notamment un appel aux Sarthois.

Le témoignage de Grégory, les réactions à La Chapelle-Saint-Aubin et le point complet sur l'enquête sont à retrouver dans "Le Maine Libre" de ce lundi 21 octobre.

Commentaires (2)

@ Daniel
Moïsette sam, 05/04/2014 - 17:53

Quelle drôle de question. Gendarmerie et police ont fait le nécessaire comme la famille et les proches.
Peut-être que ce monsieur a voulu repartir à zéro, je n'ose pas penser au pire et, je comprends le désarroi de la famille

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.