Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice Meurtre de Priscilla : Alain Tesson, « un pensionnaire comme un autre »

4 28.12.2012 16:06
La directrice de l'Ehpad du Cuing (Haute-Garonne) explique pourquoi elle acceptera d'accueillir Alain Tesson si ce dernier sort finalement de prison.

La directrice de l'Ehpad du Cuing (Haute-Garonne) explique pourquoi elle acceptera d'accueillir Alain Tesson si ce dernier sort finalement de prison.

Photo archives "Le Maine Libre", Olivier Blin

Ce jeudi, Alain Tesson a décidé de faire appel de la décision du tribunal d'application des peines de Tarbes, qui avait décidé le mercredi 19 décembre de rejeter sa demande de suspension de peine.

Le Sarthois de 63 ans, condamné en mars 2005 pour le viol et le meurtre de Priscilla, 12 ans, demande à sortir de prison pour raisons médicales et espère être accueilli dans une résidence pour personnes âgées située dans la Haute-Garonne.

Sollicitée par "Le Maine Libre", la directrice de l'Ehpad L'Horizon, au Cuing (Haute-Garonne), explique pourquoi elle acceptera de l'accueillir si le tribunal d'application des peines de Tarbes décide de le faire sortir de prison :

« Alain Tesson est en train de mourir. Il a besoin de soins. Ce ne sont pas les surveillants ou les autres détenus qui peuvent les lui prodiguer. Cet homme devrait être à Fresnes, centre pénitentiaire médicalisé. C’est un homme en fauteuil roulant. Je ne vois pas comment il peut être dangereux. Si la justice décide de le faire sortir de prison, nous l’accueillerons.

Pour nous, Alain Tesson est un pensionnaire comme un autre. Nous nous positionnons en tant que soignants. Ce qu’il a fait ne nous regarde pas. 

Notre établissement n’est pas un centre d’accueil classique pour personnes âgées. C’est un centre fermé et sécurisé : nous y accueillons des pensionnaires venant d’hôpitaux psychiatriques ou de centres pénitentiaires dont on ne veut nulle part. »

Commentaires (4)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.