Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice Extradition du journaliste russe de Thoigné : le ministre doit trancher

0 21.09.2013 12:08
Alexander Yanovski.

Alexander Yanovski.

Photo archives "Le Maine Libre", Denis Lambert

Nouvel épisode dans l’affaire de l’extradition d’Alexander Yanovski demandée par la Russie. La cour de cassation a rejeté le recours de l’avocate du journaliste russe.

Le journaliste russe Alexander Yanovski, qui réside à Thoigné dans le Nord-Sarthe, sera-t-il extradé ?

On en prend de nouveau la voie. La cour de cassation a en effet rejeté le recours de l’avocate Me Laure Konrat, un recours déposé après l’avis favorable donné par la cour d’appel de Rennes pour l’extradition du journaliste.

« On ne s’attendait pas à cette décision », affirme l’avocate qui attend désormais la décision du gouvernement à qui revient le choix d’extrader ou non le ressortissant russe.

Une décision qui sera envoyée à Alexander Yanovski par recommandé prochainement. « Nous aurons alors un mois pour saisir le conseil d’état », explique Me Konrat, bien décidée à ne pas abandonner le combat pour éviter l’extradition du Sarthois russe. « S’il le faut, nous irons jusque devant la cour européenne des droits de l’homme », annonce également l’avocate qui confie que « Alexander Yanovski vit actuellement dans l’angoisse » de devoir retourner dans son pays.

Rappelons qu’Alexander Yanovski vit depuis six ans à Thoigné dans la Sarthe. Il avait été incarcéré en juin 2012 à la maison d’arrêt d’Angers, faisant l’objet d’une demande d’extradition de la Russie qui l’accuse de se livrer au trafic de drogue. Il avait ensuite été libéré et placé sous contrôle judiciaire.

Lui affirme être journaliste et être membre du Parti libéral démocrate de Russie pour lequel il se serait présenté aux élections parlementaires de 1999. Ce parti libéral est un parti opposé au président Poutine. Ce serait justement la raison de la demande d’extradition formulée par la Russie selon Alexander Yanovski, d’où sa volonté de demeurer en France.

En août 2012, la chambre d’instruction d’Angers avait entendu les arguments du journaliste russe et avait rendu un avis défavorable à son extradition.

Mais en mai dernier, la cour de cassation avait cassé cette décision, renvoyant du coup Alexander Yanovski devant la cour d’appel de Rennes. Cette dernière avait donné un avis favorable à l’extradition en juin. Un avis qui vient donc d’être confirmé par la cour de cassation.

Jean-François BARON

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.