Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice En grève, les avocats sarthois manifestent à Paris

3 07.07.2014 12:23
Opposés à l'évolution de l'aide juridictionnelle et à la taxation sur le chiffre d'affaires, les avocats sarthois s'étaient déjà mis en grève le 5 juin dernier. Photo archives "Le Maine Libre", Olivier Blin

Opposés à l'évolution de l'aide juridictionnelle et à la taxation sur le chiffre d'affaires, les avocats sarthois s'étaient déjà mis en grève le 5 juin dernier. Photo archives "Le Maine Libre", Olivier Blin

Comme nombre de leurs collègues du reste de la France, une petite quarantaine d’avocats sarthois ont pris ce lundi matin, à bord d’un car spécialement affrété, le chemin de Paris pour manifester.

Opposés à l’évolution de l’aide juridictionnelle et à la taxation sur le chiffre d’affaires, les avocats sarthois ont choisi de défiler jusqu’à Matignon. Ils étaient déjà en grève pour la même raison le 5 juin dernier.

Conséquence de ce mouvement : au tribunal du Mans, toutes les affaires nécessitant la présence d’un avocat ont été renvoyées à une date ultérieure.

De même, le programme de consultations gratuites d’un avocat, organisé le lundi, a été suspendu pour la journée.

Commentaires (3)

la justice au rabais
forhand mar, 08/07/2014 - 17:52

Même s'ils prétendent le contraire, les avocats ne fournissent pas à un justiciable bénéficiaire de l'AJ le même traitement qu'un client payant les honoraires.
Même si ce montant est faible, il est encore trop élevé pour le travail fourni par certains avocats. Et je peux le prouver par des écrits dont j'ai eu connaissance.
Mais, en plus, beaucoup d'avocats rémunérés des sommes énormes se dispensent de déplacements aux audience et aussi de répondre aux courriers ou mails de leurs clients de demandes de renseignements sur l'état d'avancement de leur dossier.
Hélas, l'état rend obligatoire la présence d'un avocat dans certaines procédures sinon on se débrouillerait beaucoup mieux tout seul qu'avec l'assistance de certains d'entre eux!
La profession d'avocat a besoin de se remettre en question car son code de déontologie a du plomb dans l'aile!

Au secours !
Pandore lun, 07/07/2014 - 17:11

Taubira a d'autres chat à fouetter !

Le juge d’instruction, Hakim Karki de Mayotte vient d'être envoyé en garde à vue à St Denis, pour viol sur une enseignante !
Cet individu traîne d'après ses collègues de la justice de " nombreuses " gamelles, depuis de nombreuses années .

A St Denis malheureusement, le procureur vient d'être viré par Taubira !

On lui reproche officieusement de mettre la " pression " sur les fonctionnaires qui ne foutent rien !

En résumé Taubira fouette les chats, mais pas les bons !

indecent
logjeuhan (non vérifié) lun, 07/07/2014 - 13:34

je trouve cette "greve" totalement indecente de la part d'une profession qui refuse de se remettre en question ni d'apporter sa contribution financiere à la solidarité nationale.

D'autant plus qu'il s'agit d’une participation financière des cabinets d’avocats qui n’assurent pas de mission d’aide juridictionnelle , cabinets en conseil fiscal, en fiducie ou en transactions immobilières qui sont inscrits au meme barreau . Ou alors supprimons les barreaux.

La suppression de ces barreaux qui ne servent àrien ,meme pas à controler l'acces à la profession (l'affaire de l'avocat escroc Philippe Maurice à Melun ) rendrait à chaque avocat sa liberté et toute sa grandeur à l'exercice de cette profession . les cotisations pourraient etre reversées à l'aide juridictionnelle ,on paie bien des cotisations pour la secu.

On pourrait aussi reserver l'aide juridictionnelle a des avocats non soumis aux barreaux et ayant conclu un accord avec l'etat .
Il est plus que temps que le legislateur revoie les regles de fonctionnement de cette profession.
Mauricette

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.