Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Juigné Plus de transports scolaires près du chantier LGV: les parents grognent

2 27.03.2013 18:53
Daniel Chevalier, maire de Juigné, (à dr) a proposé une réunion spécifique sur le problème des transports scolaires aux parents d'élèves.

Daniel Chevalier, maire de Juigné, (à dr) a proposé une réunion spécifique sur le problème des transports scolaires aux parents d'élèves.

"Nous avons un gros problème: il n'y a plus de ramassage scolaire pour nos enfants". La suppression des transports scolaires à proximité du chantier de construction de la LGV à Juigné a suscité une vive réaction des parents d'élèves et riverains des travaux lors de la réunion d'information organisée en mairie, mardi soir, par la commune et les acteurs de ce projet (Réseau Ferré de France, Sncf, Eiffage...) Une réaction compréhensible selon Daniel Chevalier, maire de Juigné, qui a justifié cette suppression par le danger que représente le trafic d'engins et de camions pour les enfants dans cette zone. "Mais nous l'avons appris la veille par texto", a déploré une mère de famille. Un moyen rapide pour prévenir les parents d'une décision prise dans l'urgence, selon l'élu de Juigné. "On a pris cette décision pour mettre en sécurité les enfants, c'est notre priorité absolue, je sais que cela peut être compliqué pour certains d'entre vous, mais nous allons chercher une autre solution". Covoiturage, minibus... des solutions qui seront peut-être évoquées lors d'une réunion spécifique que le maire organisera dans les jours prochains. 

Plus d'informations dans Le Maine Libre demain

Commentaires (2)

GRR....
Moïsette jeu, 28/03/2013 - 07:09

La campagne côté Juigné, Auvers, Sablé sur Sarthe etcc...est dévastée, maisons, fermes abattues, plus de terres cultivables, le béton a tout pris ! ! !
Et pourquoi ? Ne valait-il pas mieux remettre en état les lignes existantes ?
Quel argent gaspillé pour rien, les TGV ne sont jamais à l'heure.
Maintenant, ce sont les transports scolaires qui sont supprimés, sympa pour les parents qui travaillent et ne peuvent pas emmener leurs enfants.
Lire cela de si bon matin, ça me fiche hors de moi.
Le fric est le maître du monde mais, on le savait déjà.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.