Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

[Interview] Vismets à Bebop : « Sur scène, on se donne à fond »

0 16.11.2011 08:14
Vismets sera mercredi soir sur la scène de Jean-Carmet  pour Bebop.

Vismets sera mercredi soir sur la scène de Jean-Carmet pour la 25e édition du festival.

DR

 

« Le Maine Libre » : Présentez-nous Vismets...
 
Dan (chanteur guitariste) : Vismets, c’est le groupe que j’ai monté à l’été 2007 avec mon frère Tony à la basse, Nicky, un batteur, que j’ai rencontré en soirée et Rémy, le guitariste avec qui on avait déjà joué. On s’est formé pour un concert que l’on nous a proposé en octobre. On avait un Myspace pour le groupe qui n’existait pas vraiment. On a dû composer un peu dans l’urgence pour honorer cette date.
 
Vous préparez un second album. Comment l’abordez-vous ?
 
Gürü Voodoo, notre premier album, était rock mais avec une grosse couleur électro. On a utilisé beaucoup de synthétiseur. Il y a aussi une espèce de rythmique assez dansante et c’est assez rentre-dedans, rock dur. On a été sensible à ce qui se passait autour de nous à ce moment-là, avec toute l’émergence de musiques électroniques un peu partout. On n’a pas échappé à cette déferlante-là. Pour le second album, on va resserrer les boulons avec du rock de base.
 
La rumeur dit que votre groupe est interdit en Belgique ?
 
Ça part quand même d’une petite réalité. On a fait quelques concerts en Belgique assez sulfureux et pendant pas mal de mois, on nous présentait comme un groupe assez dangereux. Peut-être parce qu’on joue nos « lifes », qu’on se donne vraiment à fond. Du coup, pour notre promo française, la maison de disque a voulu partir sur cette idée et ça nous amusait de le faire comme ça.
 
Que représente la scène pour vous?
 
Un concert pour moi, ça marche quand tu as des musiciens investis et que tu as une alchimie avec le public. C’est un peu comme quand tu fais l’amour. Quand tu fais bien l’amour, c’est parce que tu fais l’amour ensemble. Et nous, je crois qu’on est un bon coup sur scène. On essaie de prendre le public avec nous et que ça monte ensemble. Et pourquoi pas jouir ensemble.
 
Propos recueillis par Mathilde BELAUD
 
Mercredi 16 novembre,  à 20 heures, salle Jean-Carmet à Allonnes, avec Run Ronie Run et Hushpuppies
Tarif : de 12 à 16 €
 
Tous nos articles sur le festival Bebop Le programme du festival en vidéos

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.