Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Insolite Quand la nouvelle députée sarthoise chantait pour l'Eurovision

0 19.06.2017 16:07
Pascale Fontenel-Personne a participé aux sélections française de l'Eurovision. Photo "Le Maine Libre" Denis Lambert

Pascale Fontenel-Personne a participé aux sélections française de l'Eurovision. Photo "Le Maine Libre" Denis Lambert

Une anecdote peut surprendre dans le parcours de la nouvelle députée (LREM) de la 3e circonscription, Pascale Fontenel-Personne.

30 ans avant d'entrer à l'Assemblée nationale, la chef d'entreprise sarthoise élue ce dimanche à l'assemblée nationale a en effet participé en 1987 aux sélections françaises de l'Eurovision.

Cette année-là, Antenne 2 avait en effet décidé d'organiser une sélection télévisée pour la chanson et l'artiste qui représenteraient la France à l'Eurovision.

« Je faisais de la musique de manière semi-professionnelle », raconte Pascale Fontenel-Personne. « J'écrivais mes propres chansons. Un jour, j'ai vu une bande-annonce qui disait envoyer cassette et photos à l'eurovision Il y avait 1 500 candidats. Ils en prenaient 10 ».

Le samedi 4 avril 1987, la Sarthoise de 25 ans se retrouve donc face aux caméras d'Antenne 2 pour une émission animée par Marie-Ange Nardi et Patrick Simpson Jones.

Un panel de 1 000 Français sondés a la charge de choisir la chanson en accordant des points.

Pascale Fontenel-Personne interprète son titre « Bonheur ordinateur » et finit dernière avec 28 points.

« C'était l'occasion d'approcher ce milieu», explique la députée. « Mais il ne m'a pas plu. Je n'ai pas voulu devenir artiste de variété. C'est l'addition des expériences, les bonnes comme les mauvaises, qui nous construisent ».

Par la suite, Pascale Fontenel-Personne ne s'éloignera pas tout à fait de l'univers de la chanson. En 1995, elle est sollicitée par la ville du Mans pour créer Le Mans cité chanson, dont elle a présenté le spectacle jusqu'en 2006.

Pour l'anecdote, c'est Christine Minier et sa chanson d'amour « Les mots d'amour n'ont pas de dimanche » qui a representé la France à l'Eurovision en 1987. Elle a fini 14e du concours de chant.

 

Mathilde BELAUD et Romain CHEVREUIL

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.