Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice Il asperge son ex-concubine avec de l’acide chlorhydrique

2 19.08.2013 18:28
Justice. Il asperge son ex-concubine avec de l’acide chlorhydrique.

Justice. Il asperge son ex-concubine avec de l’acide chlorhydrique.

Photo archives "Le Maine Libre"

"Selon les témoins, vous aviez bu une vingtaine de verres de vin", précise le président du tribunal Daniel Coquel. Le prévenu de 42 ans qui comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel du Mans n’est pas novice en matière d’alcool.

Il y a un peu plus d’un an, dans la nuit du 20 au 21 juillet 2012 à Sainte-Jamme-sur-Sarthe, "le prévenu est sorti de chez lui alcoolisé, et s’en est pris avec de l’acide chlorhydrique à son ex-compagne et son compagnon", explique le procureur de la République Sabine Néale. Il a également bousculé la mère de ses deux enfants, qui s’est réfugiée avec son ami chez le voisin.

À l’audience, la tension était palpable entre le prévenu et la victime. L’ex-concubine ne demande pas de dommages et intérêts, "j’aimerais juste me sentir en sécurité quand je vais chez lui pour récupérer les enfants", confie t-elle.

Actuellement sans emploi, le prévenu aura l’obligation de retrouver une activité professionnelle dans le cadre de sa mise à l’épreuve. "L’oisiveté est le pire des maux", affirme le président. Il écope de six mois de prison avec sursis, et doit poursuivre des soins pour son problème d’alcool.

Commentaires (2)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.