Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

France Attentat terroriste contre une usine en Isère : un mort et deux blessés

0 26.06.2015 11:25
  • Photo AFP

    Un attentat a été commis dans une usine en Isère ce vendredi matin, faisant un mort et deux blessés.

  • Google Maps

    Un attentat a été commis dans une usine en Isère ce vendredi matin.

[MISE À JOUR À MIDI] - Un homme est mort, décapité, et deux personnes ont été légèrement blessées dans un attentat commis vendredi matin contre une usine de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), par un ou des assaillants brandissant un drapeau islamiste, a-t-on appris de sources concordantes. 

Un homme soupçonné d'avoir participé à cette attaque a été arrêté par les gendarmes, ont précisé à l'AFP des sources proches du dossier. Il est connu de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Des recherches sont en cours pour vérifier s'il était ou non accompagné d'un complice.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, un ou plusieurs individus, à bord d'un véhicule, ont foncé sur l'usine. Une explosion s'est alors produite", a dit une autre source proche du dossier.

"Le corps décapité d'une personne a été retrouvé à proximité de l'usine mais on ne sait pas encore si le corps a été transporté sur place ou pas", a ajouté cette source, évoquant aussi "un drapeau avec des inscriptions en arabe retrouvé sur place".

La tête décapitée et recouverte d'inscriptions en arabe était accrochée à un grillage extérieur, selon une autre source proche de l'enquête.

Un des auteurs de l'attentat est entré dans l'usine Air Products, classée Seveso (site sensible), un drapeau islamiste à la main et y a fait sauter plusieurs bonbonnes de gaz. Selon le Dauphiné Libéré, qui a révélé l'information, l'attaque s'est produite vers 10 heures.

Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête, a annoncé le procureur de la République de Paris, François Molins, dans un communiqué.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui était en déplacement dans le Rhône voisin vendredi matin, se rendait "immédiatement" sur place en fin de matinée, selon son entourage.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a ordonné une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles de Rhône-Alpes, ont annoncé les services de Matignon.

- - - - 

[MISE À JOUR - 11h30] - Un homme soupçonné d'être l'auteur de l'attentat de ce vendredi dans une usine de Saint-Quentin Fallavier (Isère) a été arrêté, a-t-on appris de sources proches du dossier. 

Un premier bilan fait état d'un mort, retrouvé décapité sur place, et de deux blessés légers, selon une source proche de l'enquête. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en visite dans le Rhône, se "rend immédiatement sur place", a annoncé à l'AFP son entourage.

La tête décapitée, recouverte d'inscriptions en Arabe, a été découverte accrochée à un grillage.

Manuel Valls a donné l'ordre vendredi aux préfets de "mobiliser immédiatement" les forces de l'ordre pour assurer "une vigilance renforcée" sur "tous les sites sensibles" en Rhône-Alpes, a déclaré à l'AFP l'entourage du Premier ministre.  Le Premier ministre est actuellement en déplacement actuellement en Amérique du sud.

- - - - - - 

Une personne est morte et plusieurs ont été blessées dans un attentat commis vendredi matin contre une usine de gaz industriels à Saint-Quentin-Fallavier (nord de l'Isère), a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, un ou plusieurs individus, à bord d'un véhicule, ont foncé sur l'usine. Une explosion s'est alors produite", a précisé une autre source proche du dossier.

"Le corps décapité d'une personne a été retrouvé à proximité de l'usine mais on ne sait pas encore si le corps a été transporté sur place ou pas", a ajouté cette source, évoquant aussi "un drapeau avec des inscriptions en arabe retrouvé sur place".

Selon une autre source, un des auteurs de l'attentat est entré dans l'usine Air Products un drapeau islamiste à la main et y a fait sauter plusieurs bonbonnes de gaz. Selon le Dauphiné Libéré, l'attaque s'est produite vers 10 heures.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui était en déplacement dans le Rhône voisin vendredi matin, se rendait "immédiatement" sur place en fin de matinée.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.