Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Formule 1 Le pilote français Jules Bianchi grièvement blessé au GP du Japon

0 05.10.2014 15:02
Jules Bianchi (AFP).

Jules Bianchi (AFP).

Le Français Jules Bianchi (Marussia), victime d'une sortie de piste dans les derniers tours du Grand Prix du Japon de Formule 1, est «  grièvement blessé à la tête », a indiqué la Fédération internationale de l'automobile (FIA), dimanche soir à Suzuka.


Le pilote français « a perdu le contrôle de sa voiture » pendant qu'un « engin de levage mettait en sécurité, derrière le rail de sécurité », la Sauber d'Adrian Sutil, précise la FIA dans un communiqué.
La Marussia de Bianchi a ensuite « traversé la zone de dégagement et heurté l'arrière du tracteur », ajoute la FIA, puis a été sorti de sa voiture par une « équipe d'extraction » et emmené en ambulance, après un bref passage au centre médical du circuit, à « l'hôpital général de Mie », situé à Yokkaichi.
Le scanner « montre qu'il souffre d'une grave blessure à la tête ». Il est « actuellement opéré et sera ensuite transféré en soins intensifs pour être surveillé. L'hôpital général de Mie diffusera un bulletin de santé dès que des informations seront disponibles », conclut la FIA.
Ces informations concordent avec celles qui avaient été données par son père Philippe, un peu plus tôt. « Jules est dans un état grave. Il est en train d'être opéré d'urgence pour un hématome à la tête et il faudra attendre 24 heures pour en savoir plus », a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision France 3.
Jules Bianchi, 25 ans, a été évacué inconscient, en ambulance, vers l'hôpital général de Mie, à quelques kilomètres de Suzuka, avec un masque à oxygène sur le visage et la course a été définitivement interrompue, avec un classement général final après 44 tours couverts.
D'après un photographe présent sur place, la monoplace de Bianchi est sortie de la piste, alors que la course était neutralisée et donc que les voitures roulaient moins vite, derrière la voiture de sécurité, et a heurté violemment l'engin de levage qui procédait à l'évacuation de la Sauber d'Adrian Sutil, sortie de la piste un tour plus tôt.


Son grand-oncle est mort en 1969 sur le circuit des 24 Heures du Mans


Jules Bianchi est issu d'une famille qui a une longue tradition en sport automobile. Lucien Bianchi, son grand-oncle, a disputé 17 Grands Prix entre 1959 et 1968. Il a connu ses plus grands succès en endurance et il a remporté les 24 Heures du Mans en 1968. Il est décédé suite à un accident au Mans l'année suivante, lors des essais préliminaires. Son grand-père, Mauro Bianchi, a été pilote officiel Abarth dans les années 1960. Il a également disputé les 24 Heures du Mans quatre fois. Il a mis fin à sa carrière suite à la disparition de son frère.

 

Avec AFP

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.