Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football Le Mans FC face à son destin

17 27.05.2013 15:54
Jean-Claude Boulard et Henri Legarda (ici en tribunes) ne semblent plus mesure d’éviter un dépôt de bilan.

Jean-Claude Boulard et Henri Legarda (ici en tribunes) ne semblent plus mesure d’éviter un dépôt de bilan.

Photo "Le Maine Libre", Denis Lambert

Evité déjà à plusieurs reprises ces dernières semaines, le dépôt de bilan du club manceau ne semble plus pouvoir être empêché. Autant en Ligue 2, les acquéreurs pressentis réunis autour de Claude Hervé se disaient confiants pour parvenir à lever les fonds jugés nécessaires (au moins 10 M€) et assurer ainsi la reprise du club. Autant en National, il n’en est a priori plus question. Notamment en raison des 4 M€ de pertes en droits TV inhérents à cette descente de L2 en National. 

Le maire : « une reprise très peu probable »

Mais rien ne devrait être entériné avant jeudi où un dernier conseil d’administration doit se tenir à 18h30 à La Pincenardière, autour d’Henri Legarda. Le toujours président du Mans FC espère encore un sauvetage financier, mais qui tient dorénavant du miracle. Le maire juge lui-même aujourd’hui « très peu probable » une reprise du club sarthois, lequel croule sous une dette estimée à près de 15 M€. 

Sauver le foot pro au Mans

L'enjeu, surtout, est de sauver le football professionnel au Mans en maintenant le club en National (3e division). Or, selon les règlements de la Ligue de football professionnel (article 102), le club a deux semaines pour formuler une demande de dérogation afin de conserver son statut professionnel pendant un an (renouvelable une année de plus, soit 2 ans). 

Qui dit dépôt de bilan dit rétrogradation d’au moins un échelon supplémentaire (CFA) et par là même disparition de ce fameux statut pro, ainsi que du centre de formation (environ 70 apprentis footballeurs). Le casse-tête est donc loin d'être résolu.

Commentaires (17)

LMDP72.
jean marie mar, 28/05/2013 - 09:11

Le suppôt de LEGARDA est ressorti du bois où il se cachait depuis quelques temps!
Le problème n' est pas de savoir si un club de foot professionnel apporte de la notoriété à une ville (la réponse est oui), mais d' établir les responsabilités d' un tel désastre économique et sportif.
Le principal responsable est évidemment LEGARDA qui a commis une erreur stratégique majeure en privilégiant l' économique au détriment du sportif (j' ai déjà écrit quelques pages sur le sujet, notamment en 1999 dans la presse locale où je démontrais que la construction du MMArena serait une grossière erreur
et que la bonne solution était la rénovation de BOLLEE).
Je me sentais bien seul à l' époque, malgré la légitimité que me donnait mes actions passées au service du football manceau.
Les autres responsables sont les politiques, tous les politiques, totalement incompétents en matière de football et qui ont suivi aveuglément un mégalomane.
La presse locale a aussi sa part, elle qui a toujours mangé (c' est le mot juste!) dans la main de LEGARDA,ne le lâchant que lorsque les carottes étaient cuites.
Les pseudo-connaisseurs vous saluent bien, vous qui envisagiez en début de saison...une montée en Ligue 1!!!

En effet le stade n'avait pas
bdtts1 mar, 28/05/2013 - 15:27

En réponse à jean-marie - LMDP72.

En effet le stade n'avait pas d'utilité compte-tenu du manque de passion pour le foot ici et aussi en France depuis les tribulations des pseudos-stars de 2010.
Ensuite le partenariat public-privé tourne souvent à l'avantage du privé, donc quitté à envisager un stade, il aurait fallu le faire à 100% de fonds publics comme au Havre. Le loyer pour le club s'élevait à 120000€ /match, diminué ensuite en raisons des problèmes économiques du club. Faites le calcul pour 19 matchs de L2 à 60000€ minimum/match... À Bollée, y avait-il un loyer pour un stade municipal ?
Le stade, de par son côté privé à aussi plombé les finances du club depuis 2,5ans.

Les pseudo-connaisseurs se reconnaîtront dès lors qu'ils se sentiront visés, pour autant je constate dans vos commentaires beaucoup de points d'accord avec le miens.

et oui; Legarda , finit les
mika72 mar, 28/05/2013 - 02:32

et oui; Legarda , finit les petites virées et déplacements de luxe en jets privés , les sorties au beaulieu avec grands crus , les réunions v.i.p aux salons avec champagne et petits fours ...... ce temps semble révolu!!!

à Courcemontais
nick041 lun, 27/05/2013 - 23:12

Quand vous dites:

"Si les médias locaux avaient cesser de remuer la m... Pour vendre du papier et insinuer le doute au public et aux joueurs et mettre une grosse partie de l'opinion contre le club, nous aurions pu prétendre à mieux sportivement. Tout est une question de buzz."

Vous êtes sérieux ? C'est la presse locale en "insinuant le doute" aux joueurs qui a fait qu'ils jouent comme des chèvres depuis 2 ans, match après match?

Le "buzz" a tué Le Mans FC ?

Vous vous droguez, vous buvez ou les deux?

Sinon
bdtts1 mar, 28/05/2013 - 16:00

En réponse à citoyen vigilant - à Courcemontais

Sinon, je ne bois pas et je ne me drogue pas. Cela m'apporte suffisamment de lucidité pour analyser les infos. Je n'ai pas encore grillé mes neurones avez ces "drogues"!

Le fait de les traiter de
bdtts1 mar, 28/05/2013 - 15:14

En réponse à citoyen vigilant - à Courcemontais

Le fait de les traiter de chèvres démontré votre ignorance du foot et l'irrespect des joueurs du Mans ainsi que de leur adversaire. 90 % de ceux qui s'expriment ici n'apportent que des charges contre les dirigeants politiques et sportifs et souvent sans preuve de malversation et avec des raccourcis peu objectifs, répondant souvent de la diffamation... Comme quoi, oui les journalistes ont réussi leurs buzz. Mettez vous à la page, il n'y a que ça qui fonctionne. Pour se forger une opinion qui se rapproche le plus de la vérité, il est nécessaire de prendre différents supports et différentes sources, afin d'apporter une vision objective. Ce qui est rarement le cas ici. C'est peut être un peu trop compliqué à comprendre pour un citoyen soi-disant vigilant.

@courcemontais
bdtts1 lun, 27/05/2013 - 22:58

Peu de gens comprennent que les clubs de sports pro génèrent une attractivité vis à vis des partenaires et donc une certaine activité. Si certains se souviennent de la ville il y a un quinzaine d'années et aujourd'hui... Les années ligue 1 ont coïncidé avec le projet du tramway, l'université est devenue plus attractive, et maintenant un nouveau théâtre...
Attiré avec les courses autos, le basket et le foot génère des arrivées financières.
Les affluences du foot sont décevantes mais quand je voit le basket en pro A, antarès est rarement remplie... Ce n'est pas que Le Mans n'est pas un public de foot, mais plutôt un public peu sportif et opportuniste.
Beaucoup attendaient cet échec, à croire que beaucoup aiment se complaire dans les plaintes et la médiocrité. Ce n'est sans doute pas pour rien que la France est le premier consommateur d'anxiolytiques et d'antidépresseurs.

Un dépôt de bilan entraînerait la mort de la section pro et 700 emploi directs ou indirects en moins et aussi un stade inutile pour au moins 1 an et sans doute plus (seul le 1er de CFA monte)
Je suis d'accord, de l'argent public ne doit pas permettre à une société privée de subsister, mais le choix à été fait de partager l'investissement (au Havre, c'est 100% de fonds publics). Ne vaut-il pas mieux aider le club 1 année avec 4M€ et le nouveau investisseurs ou passer plusieurs année à donner plus pour racheter la concession à Vinci ? ( plus de 40M€)
Le non maintien en national entraînera la perte de tous les joueurs en contrat pro à cause du dépôt de bilan, donc aucune somme ne pourra être touchée sur les transfert de joueurs possibles. Et l'équipe repart dans l'inconnu sans ses jeunes sous contrat qui ont montré certaines malgré ce que peuvent dire les pseudo-spécialistes en foot.
Si les médias locaux avaient cesser de remuer la m... Pour vendre du papier et insinuer le doute au public et aux joueurs et mettre une grosse partie de l'opinion contre le club, nous aurions pu prétendre à mieux sportivement. Tout est une question de buzz.

Le Mans face à son destin
patrick.baptis lun, 27/05/2013 - 18:32

Les détracteurs du foot au Mans vont être très content, ils pensaient qu'il n'y avait que les 24h reconnu et connu mondialement, et le basket. Hélas pour eux, il n'y a qu'un sport qui peut amener une reconnaissance médiatique, des sponsors, la presse qui parle de la ville, mise à part les 24h, c'est le foot, et ceci dans n'importe quelle ville. Qui savait où était Auxerre avant qu'ils aient une équipe professionnelle, personne, pour Le Mans qui connaissait Le Mans presque personne, et grace à nos cinq saisons en L1, Le Mans est connu. Maintenant, il va falloir repartir, reconstruire une équipe, et j'espère que cela se fera en national.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.