Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Fait divers Piégé, le bodybuilder manceau placé sous les verrous à Miami

0 06.04.2012 09:43

Karim Mourahib est originaire du Mans où il a d’ailleurs effectué une partie de sa scolarité. Âgé de 30 ans, l’homme est actuellement sous les verrous dans une prison de Miami aux USA depuis septembre 2010. Motif : l’agence antidrogue américaine et le FBI lui reprochent d’être au cœur d’un trafic international d’anabolisants entre la Chine et les États-Unis.
L’affaire a connu un rebondissement le 20 mars dernier avec l’interpellation de son amie Nathalie, une femme de 34 ans, et deux complices.

Ces interpellations ont eu lieu au Mans, à Allonnes et à Saint-Maur-des-Fossés en région parisienne.
« Le Parisien » qui a révélé la seconde phase de cette affaire dans son édition de jeudi, explique que côté français ce sont les services de surveillance des mouvements financiers du ministère du Budget qui ont permis de remonter la filière et de constater le transfert d’importantes sommes d’argent.
Selon les premiers éléments, 450 000 € auraient transité durant la période 2008-2010 sur les comptes des divers protagonistes, grâce à des mandats venant de Chine. Le quotidien explique que Karim Mourahib, lui-même adepte du bodybuilding, aurait eu un rôle de rabatteur.
L’amie de Karim, elle, aurait admis que tous les deux « avaient perçu plus de 200 000 € » sous forme de rétrocommissions de la part de trafiquants basés en Chine du côté de Shanghai.

Selon « Le Parisien », la jeune femme aurait expliqué avoir essayé de reprendre le trafic afin de financer les frais engendrés par les avocats américains. Comme les deux complices, la jeune femme, remise en liberté a été mise en examen par un juge d’instruction sarthois.
De son côté l’ancien Manceau, lui, a choisi de plaider coupable.

 

Plus de détails sur cette affaire gonflée, ainsi que différents témoignages étayant l'histoire, dans le Maine Libre du vendredi 6 avril.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.