Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Escroqueries aux cartes bancaires : trois interpellations

1 21.09.2012 11:50
Le skimmer enregistre les données de la carte bancaire quand elle est introduite dans le distributeur.

Le skimmer enregistre les données de la carte bancaire quand elle est introduite dans le distributeur.

Photo « Le Maine Libre » - Hervé Petitbon.

Le jeudi 13 septembre, une vingtaine de gendarmes de la section recherche et du groupe d’intervention régional de Montpellier se sont rendus au Mans pour interpeller trois personnes recherchées depuis neuf mois.

L’un des suspects a été interpellé en flagrant délit au Centre sud, avenue Georges-Durand au Mans. Les deux autres ont été appréhendés au Brit Hotel d’Arnage. Tous les trois ont été placés en garde à vue puis incarcérés à la maison d’arrêt des Croisettes, à Coulaines.

Un mandat d’amener devrait être délivré très prochainement par le juge d’instruction montpelliérain.

Un procédé appelé « skimmer »

L’affaire a démarré en décembre 2011 dans la région de Montpellier, où les malfaiteurs avaient sévi. Un appareil très discret appelé « skimmer », leur permet de lire les données des cartes bancaires (notamment la carte magnétique) quand celles-ci sont glissées dans un distributeur de billets.

Dans le procédé habituel, au même moment, une microcaméra filme le code secret composé par le possesseur de la carte. Ces informations permettent ensuite de fabriquer des fausses cartes, utilisées dans le cas présent aux Etats-Unis et au Canada. Les gendarmes ont recensé près d’un millier de victimes.

Les investigations techniques et scientifiques ont permis d’identifier les escrocs, trois Bulgares. Les gendarmes ont travaillé avec les autorités du pays et ont surveillé les faits et gestes de la bande.

Dernièrement, les trois suspects ont quitté la Bulgarie, direction Le Mans, où ont eu lieu les interpellations, dont une en flagrant délit puisque l’individu était en train d’installer le fameux « skimmer » sur un distributeur du Centre sud.

L’enquête n’est pas finie

Les trois suspects écroués, l’enquête se poursuit. Il s’agit d’un réseau international, avec plusieurs équipes et un donneur d’ordre, probablement installé en Bulgarie.

Précisons qu’au Mans, plusieurs personnes ont été victimes d’un tel procédé à deux reprises en janvier, dans un distributeur de l’avenue Leclerc.

Dans le premier cas, 110 cartes bancaires avaient été fabriquées à partir des données récoltées. Les cartes étaient utilisées en Thaïlande et à Paris.

Fabrice GANDON

 

Commentaires (1)

Bulgare ...
phuthanhdanh1 ven, 21/09/2012 - 19:48

Si ces personnes qui viennent en France pour être s'entasser dans des bidons -villes , d'autres , plus astucieux , se lancent dans des affaires plus lucratives sans perdre une seule goutte de sueur.! Messieurs , vous nous donnez une mauvaise vision de votre pays .. .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.