Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito Tout le monde a un avis

2 23.02.2013 11:15

Et si le silence était l’un des biens les plus précieux de notre époque ? Sans doute y a-t-il un paradoxe à prendre la parole pour affirmer une telle évidence mais il paraît que ce qui va sans dire va toujours mieux en le disant. Par les temps qui courent, ce ne sera de toutes façons qu’un bruit de plus dans le grand tintamarre. Ça ne devrait donc déranger personne !

L’important, aujourd’hui, n’est plus tant d’écouter ce que les autres ont à dire que de vider son sac. Prenez les réseaux sociaux, par exemple. Une belle invention, moderne à souhait, dont il ne faut surtout pas dire du mal de peur d’être cloué au pilori de la ringardise. Surtout qu’en matière de pilori, les Twitter et autres Facebook en connaissent un rayon.

Vous avez une opinion sur quelqu’un ou quelque chose ? Pas un instant à perdre, précipitez-vous sur votre clavier ou votre smartphone pour tout déballer. Et comme la place est limitée, pas besoin de faire dans la dentelle : allez-y franchement.

Le résultat, c’est une sorte de bla-bla permanent, une logorrhée ininterrompue. Pas une seconde sans que quelqu’un ait un avis à donner. Peu importe le sujet, peu importe ce que vous pensez (ou ne pensez pas, d’ailleurs) : l’essentiel n’est pas là. L’important, c’est d’avoir un avis. Et surtout de guetter la réaction des autres en espérant un petit signe de reconnaissance. Avec un avantage certain pour les amateurs de concours de petites blagues et de provocations.

Face à tant de concurrence, que peut bien peser le silence, ce vide inquiétant, ce face-à-face avec soi-même qui vous oblige à « meubler », comme on dit en radio ? L’être humain vit dans la hantise de l’absence et du manque. Il lui faut remplir, occuper le terrain, envahir l’espace, combler le néant. Surtout ne pas laisser le bruit et le mouvement s’étioler, même si c’est pour ne rien dire, ne rien penser, ne rien faire. Mais quand, par inadvertance, surgit enfin le silence, le tumulte n’est déjà plus qu’un vague souvenir.

Jérôme GLAIZE

Commentaires (2)

Coluche disait ...
jean-luc 1 dim, 24/02/2013 - 11:49

" De tous ceux qui n'ont rien à dire ,les plus agréables sont ceux qui se taisent " ,certains sur ce forum feraient bien d'appliquer cet adage !! ,ils se reconnaîtront peut être ? ......

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.