Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito Pourquoi il faut aider la Tunisie

2 27.06.2015 11:15

Dans le torrent de commentaires qui a suivi les attentats d’hier en Tunisie et en Isère, un « détail » glacera les musulmans dont la foi sincère est confisquée par des malfaiteurs prétendant agir au nom de leur religion. Ce « détail », c’est cette question qui agite, paraît-il, la pétaudière des doctes assassins : l’exécution par décapitation est-elle halal, autrement dit licite aux yeux de l’islam ? Si c’est de l’islam du VIIe siècle qu’il s’agit, peut-être. Si c’est celui du XXIe, tout humain qui se respecte a le droit d’en douter.

Au-delà de cette surenchère dans l’horreur, dont le seul but est de nous faire perdre la raison, la question est celle des moyens de la lutte. Car il n’y a pas que la réponse policière et militaire, celle du renseignement, de la justice et de la sanction. Cette lutte-là, assurément, doit s’avérer sans relâche et dénuée de toute routine. Mais il y a aussi une autre forme de lutte, celle qui doit toucher les âmes pour les protéger des sirènes du discours victimaire qui vise à muer le sentiment d’injustice des réprouvés en esprit de vengeance.

Pourquoi la Tunisie, ce pays à nos portes et si proche dans nos cœurs, héritier d’une histoire prestigieuse, s’est-elle transformée en vivier de djihadistes ? Pourquoi est-elle devenue la cible prioritaire de ceux qui exècrent le modèle démocratique qu’elle tente de faire renaître au milieu du chaos ? Sans doute parce que, derrière la carte postale pour touristes, ce pays concentre bien des contradictions du monde explosif que nous avons construit.

Tournée vers le futur mais pétrie de traditions, ouverte sur l’extérieur mais rongée par la pauvreté, viscéralement amoureuse de la liberté mais tétanisée par des décennies de corruption et de répression, la Tunisie est un laboratoire du nouveau monde qui émerge sous nos yeux. De sa réussite ou de son naufrage dépendra le message : oui ou non, une troisième voie est-elle possible pour les peuples musulmans, autre que celles de la barbarie ou de la dictature ?

Jérôme GLAIZE

Commentaires (2)

NON , MONSIEUR GLAIZE.
CITOYEN72400 sam, 27/06/2015 - 14:15

Quand un musulman accède à la liberté , il ne fait pas ce qu'il veut , il fait ce que Dieu veut et ses phrases ne pas sont ponctué par :"Inch Allah " par hasard .

En 2011 ,après le renversement de Ben Ali , les tunisiens ont été appellé à voter .
On a donc demandé aux 600000 tunisiens vivant en France de voter ..........
La France , pays démocratique , laïque , pays des droits de l'homme..................................
Ils ont massivement votés pour le parti islamiste Ennahda!
Aucun média n'en a parlé ! Silence !

et si on leur fichait un peu la paix ?
logjeuhan sam, 27/06/2015 - 13:16

La Tunisie corrompue ? qui a mis en place Ben Ali et sa clique ,qui en a largement profité.Sans vouloir revenir sur les raisons de la demission d'une Alliot-Marie qui voulait envoyer la gendarmerie française conforter le dictateur ,qui a mené au chaos ce pays sinon nos dirigeants dont beaucoup sont de ce monde à commencer par les caciques du PS qui recevaient Ben Ali et bien d'autres dont la memoire est à geometrie variable.
Ce n'est pas en recolonisant qu'on rendra service à la nation tunisienne ,mais en stoppant les ingerences bon dieusardes envers un pays qui a sa propre culture. Respecter la culture d'autrui,est ce si difficile pour un pays qui se laisse espionner à l'insu de son plein gré.
Et ce n'est pas non plus un pays en faillitte et à la derive qui peut se permettre de donner des leçons ,à moins que nous ne voulions exporter la culture du chomage dans laquelle nos gouvernements passés et futurs ont une experience sans limite.
C'est peut dire que la Tunisie paie cash la politique du va t'en guerre de l'Elysee.
Mauricette .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.