Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito La vraie valeur des 24 Heures

10 30.05.2015 11:18

Il se trouve toujours des grincheux, en Sarthe, pour faire la fine bouche à propos du circuit des 24 Heures : trop cher pour les collectivités, trop bruyant pour les riverains, trop polluant pour l’atmosphère, trop réservé aux privilégiés, etc. Les résultats de l’étude qui vient d’être rendue publique à propos des retombées économiques du circuit dans le département (« Le Maine Libre » d’hier) sont pourtant éloquents, même si l’on peut toujours ergoter sur tel ou tel mode de calcul.

En 2014, selon cette enquête réalisée par Arnaud Chéron, professeur d’université au Mans qui dirige également le pôle de recherche en économie de l’Edhec Business School, le circuit des 24 Heures a ainsi injecté près de 115 millions d’euros dans l’économie locale. Par les temps qui courent, une telle manne doit-elle être considérée comme insignifiante, sachant que la même étude évalue à près de 2 500 le nombre d’emplois (en équivalents temps plein) généré en Sarthe par le circuit ?

Pour les collectivités qui apportent, quel que soit le biais, leur contribution financière à cet équipement, le retour sur investissement ne fait guère de doute. Et s’il fallait y avoir un seul regret, ce serait plutôt de voir certaines d’entre elles manquer singulièrement d’enthousiasme à son propos. Car s’il fallait traduire en euros l’image de marque générée dans le monde entier par les 24 Heures, ce n’est sans doute pas en millions qu’il faudrait investir, mais bien plutôt en milliards.

Combien de spots de pub (s’il suffisait de cela…) devrait-on s’offrir sur toutes les chaînes de télévision pour espérer construire une telle légende ? « Oui, mais il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier », objecteront ceux qui comptent peut-être davantage sur la poule du Mans pour faire rayonner la Sarthe. Sauf que ce sont justement les 24 Heures qui sont la véritable poule aux œufs d’or de ce territoire. À lui d’en prendre vraiment conscience pour faire fructifier ce trésor comme il le mérite.

Jérôme GLAIZE

Commentaires (10)

@mauricette
forhand dim, 31/05/2015 - 17:07

C'est exactement ça !
Les 24 heures du Mans sont une richesse pour la ville et le département mais il y a de quoi se poser des questions sur la répartition des retombées économiques.
Il me semble que le problème mériterait d'être étudié de très près.

La ville du Mans devrait être très riche avec un évènement planétaire qui attire des stars comme Steve McQueen, Paul Newman, Patrick Dempsey , ....
Au lieu de ça, on se fait traiter de grincheux parce qu'on refuse de se laisser tondre la laine sur le dos.
Il ne s'agit pas de faire la fine bouche mais de s'interroger sur les entrées de cash et surtout sur les sorties !

a forhand
fifi72 dim, 31/05/2015 - 15:24

Vous avez certainement un manque de culture car en effet les fêtes de Dax ou Bayonne sont des férias qui amènent des milliers de personnes pendant une semaine et n'ont jamais été la capitale du cassoulet (pour info: c'est Castelnaudary). Si je fais un lien entre ces fêtes que je connais particulièrement bien et la semaine des 24 heures, c'est tout simplement parce que je retrouve une ambiance commune qui est une passion partagée avec des milliers d'autres personnes . Comme je ne suis pas un grincheux ou un rabat joie, je me réjouis de toutes les occasions de faire la fête et de rencontrer d'autres personnes.
En comparant les taxes des grandes villes, leurs endettements, Le MANS est très loin d'être un mauvais élève et je confirme que les 24 h rapporte plus aux manceaux que cela ne coûte.
Alors vive les 24 heures, vive le Mans et vive la fête en laissant les tristounets pleurnicher dans leurs coins.

Voici un début de réponse sur
Pandore dim, 31/05/2015 - 14:43

Voici un début de réponse sur le lien suivant :
www.ouestfrance-auto.com/actu_24-heures-auto-les-cles-pour-savoir-qui- paye-quoi_2750.htm‎

On peut noter que c'est l'ACO ( automobile club de l'ouest ) qui a demandé plusieurs études à ce professeur.

L' ACO à évidemment un intérêt financier à produire des rapports qui vont dans son sens.
C'est donc elle qui finance et choisit : l'axe de l'étude, et celui qui va la produire ...

On peut noter que cette étude se base sur des statistiques d'avant la crise, et que les dépenses de structures routières, sécuritaires, urgences et soins, maintient de l'ordre, etc... sont absentes .

Bref, c'est pas clair !

un evenement tres teuton
logjeuhan dim, 31/05/2015 - 13:03

il est certain que dans un departement touché de plein fouet par le chomage à la remorque de sa region,l'episode 24H apporte une bouffee d'air ,une sorte de cache misere .
A Parir du moment où l'on dissimule les couts reels de l'organisation supportee par le contribuable ,tout est possible ,meme la dame-pipi de la gare est une affaire rentable .
Pendant une quinzaine de jours la vie s'accelere mais pas plus qu'il y a dix ,vingt ou trente ans ,car le gras de la fete est realisé par des entreprises exterieures , le cash surtout ces dix dernieres annees est parti ailleurs.
Pourtant le departement a beaucoup donné jusqu'à brader les bois des Hunaudieres à des promoteurs ,on aurait pu s'attendre si la renommee de l'evenement est si planetaire à une consultation plus elargie.
la Sarthe ne recolte que les miettes de l'evenement et pire ne sait pas l'utiliser à installer des activites perennes . Pire ,toutes les activites para-automobiles de filiales Allemandes ou britanniques sont parties ailleurs.
la presse deja subventionee qui ne vit que de l'evenementiel a bien sûr tout interet à ne montrer que les chiffres qui font plaisir ,mais le contribuable peut voir les choses differemment et s'estimer floué.
on ne peut pas continuer à se voiler la face ,la danseuse du conseil general doit etre mise à contribution pour qu'il y ait un retour qui permette les financements notamment sociaux dont le
departement a besoin.
Mauricette

@fifi72
forhand dim, 31/05/2015 - 11:08

@fifi72
Les sommes brassées par les 24 heures du Mans et les sponsors ne sont surement pas les mêmes que celles du carnaval de Nice ou de la fête du cassoulet ...
Essayez de comparer des évènements comparables. Les 24 heures attirent des sponsors comme Red Bull, Monster, Porsche, Nissan, Audi etc etc ....
Ce ne sont pas des entreprises qui ont des problèmes de trésorerie mais en revanche les manceaux ..... SI !

Les 24 heures du Mans, c'est notre patrimoine
fifi72 sam, 30/05/2015 - 17:52

Si on peut regretter que la fête ai perdu un peu de son image de fête populaire, il reste néanmoins que les 24 heures du Mans c'est avant tout l'identité du Mans et de la Sarthe. Comme on ne peut pas imaginer Dax ou Bayonne sans leurs fêtes, Nice sans son carnaval, on ne peut pas concevoir Le Mans sans sa course. Les 24 heures a fait connaitre notre ville dans le monde entier, amène des visiteurs de toutes origines et rapporte à la ville plus que cela ne coûte.
Comme dirait un commentateur célèbre, VIVE LE SPORT, VIVE LA FETE et VIVE LES 24 HEURES DU MANS.

Sponsors
forhand sam, 30/05/2015 - 17:34

Les 24 heures du Mans sont une richesse pour la ville du Mans et bien sur pour le département!
On est cependant en droit de se poser des questions sur les flux financiers générés par la compétition. Leur volume et leur sens. Que paie l'ACO et à qui ? Et les sponsors ?
C'est la ville qui donne au circuit ou le circuit qui donne à la ville ????
Verser des subventions me paraîtraient complètement déplacé. D'autres villes bénéficient des retombées de manifestations ponctuelles ou durables qui permettent aux habitants de ne payer que très peu de taxes locales ! Qu'en est il au Mans ?

un Tresor payé par le contribuable
logjeuhan sam, 30/05/2015 - 16:19

le loyer ,autour de 2 Millions d'euros "consenti "par le conseil general ,est tres loin de couvrir les frais d'entretien,de mise à niveau ,des emprunts (40 Millions rien qu'en 2009)que le contribuable sarthois ,du Mans et de la region doivent assumer ,ce nont nos impots ,notre sueur qui financent tout cela y compris par ceux qui n'iront jamais assister à la course car hors de prix. c'est pas un prix d'ami,c'est uncadeau.Pas etonnant qu'on distribue autant de montres haut de gamme pour remerciements.
Vous me direz qu'a travers tous les marches publics ,c'est une bonne affaire,reste à savoir pour quels interets et où ça atterit .
l'image du Mans? On a jamais encore vu d'entreprises se bousculer au portillon grace aus 24h et le "technoparc" n'a jamais affiché complet ,de loin helas et je suis bien la premiere à le regretter .
Faut arreter la gonflette ,le mythe est en perte de vitesse depuis un bon moment ,la faute sans doute au cartel germanique qui en a fait son etablissement secondaire.Ca ne profite meme pas à l'industrie française meme delocalisee ,la faute sans doute au Ghosn qui prefere promotionner Nissan plutot que son principal actionnaire Renault . il aurait tort de se priver ?tout est offert par le contribuable.
ah les grincheux .... et ils votent en plus, c'etait quand meme mieux avant ,faut dire aussi qu'avant la Sarthe ne comptait pas 29 130 chômeurs , et qu'en 55 l'annee du drame l'ACO se debrouillait seule. IL serait plus que temps qu'un veritable audit soit realisé sur le cout exact de ce circuit .
Mauricette

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.