Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito La seule réponse est politique

34 05.10.2013 11:15

Le Front National est-il un parti d’extrême droite ? On pourra débattre longtemps de cette question et Marine Le Pen menacer de procès tous ceux qui utilisent ce qualificatif, le vrai sujet semble désormais ailleurs. Le fait est que, pour une partie croissante de l’opinion publique, les idées lepénistes sont de moins en moins considérées comme extrémistes. Qu’on s’en afflige ou que certains s’en frottent les mains, le problème n’est plus là. Tout le monde voit bien que l’interdit moral autour du vote Front National a largement volé en éclats, rendu de plus en plus inopérant par le brouillage des cartes politiques où excelle sa présidente.

Le vote Le Pen s’est banalisé alors que son socle idéologique n’a guère évolué. Et ce ne sont plus les appels au barrage républicain qui réussiront à l’endiguer. Ne serait-ce que parce qu’il y a une incohérence majeure à ne pas interdire ce parti s’il est une menace pour la République. N’en déplaise à ceux qui comptent encore sur un « mur citoyen » pour empêcher le Front National de progresser, cet argument-là est de plus en plus vain, même s’il semble au cœur de la stratégie électorale de François Hollande : tenter de se présenter en ultime recours, faute d’adhésion à sa politique, au nom de la patrie en danger. Comme Jacques Chirac en 2002.

La réalité, c’est que ce petit jeu cynique est surtout un jeu dangereux et que les Français ne tomberont pas deux fois dans le même panneau. La seule réponse est donc politique. Elle est dans la recherche de l’efficacité des solutions pour sortir du marasme. Elle est dans la prise à bras-le-corps de tous les problèmes de ce pays, en oubliant les postures. Elle est dans la fin de cette incroyable cacophonie gouvernementale. Elle est dans le changement des mœurs politiques. Alors peut-être les Français se remettront-ils à accorder leur confiance à ceux qui les gouvernent depuis si longtemps.

Jérôme GLAIZE

Commentaires (34)

@JEANLUC1
phuthanhdanh3 mar, 08/10/2013 - 06:17

En réponse à jean-luc 1 - à Thanh Danh

Je vous réponds rapidement avant que vous ne partiez au boulot.
Parkinson ? Non, je suis en excellente santé malgré mes 82 " berges ".Vous ne trouverez nulle part ailleurs un mec comme moi .
Bon courage , Monsieur Jean-Luc 1 !

Des poids lourds !
phuthanhdanh3 lun, 07/10/2013 - 17:05

Voilà ce que j'attendais depuis longtemps ! Grandes duelles d'éloquences des "poids lourds" !
Je vais imprimer cette page pour servir de page de chevet...
Merci Messieurs et Madame !

Des poids lourds !
phuthanhdanh3 lun, 07/10/2013 - 17:05

Voilà ce que j'attendais depuis longtemps ! Grandes duelles d'éloquences des "poids lourds" !
Je vais imprimer cette page pour servir de page de chevet...
Merci Messieurs et Madame !

Des poids lourds !
phuthanhdanh3 lun, 07/10/2013 - 17:04

Voilà ce que j'attendais depuis longtemps ! Grandes duelles d'éloquences des "poids lourds" !
Je vais imprimer cette page pour servir de page de chevet...
Merci Messieurs et Madame !

Des poids lourds !
phuthanhdanh3 lun, 07/10/2013 - 17:04

Voilà ce que j'attendais depuis longtemps ! Grandes duelles d'éloquences des "poids lourds" !
Je vais imprimer cette page pour servir de page de chevet...
Merci Messieurs et Madame !

Des poids lourds !
phuthanhdanh3 lun, 07/10/2013 - 17:04

Voilà ce que j'attendais depuis longtemps ! Grandes duelles d'éloquences des "poids lourds" !
Je vais imprimer cette page pour servir de page de chevet...
Merci Messieurs et Madame !

Des poids lourds !
phuthanhdanh3 lun, 07/10/2013 - 17:04

Voilà ce que j'attendais depuis longtemps ! Grandes duelles d'éloquences des "poids lourds" !
Je vais imprimer cette page pour servir de page de chevet...
Merci Messieurs et Madame !

Des poids lourds !
phuthanhdanh3 lun, 07/10/2013 - 17:04

Voilà ce que j'attendais depuis longtemps ! Grandes duelles d'éloquences des "poids lourds" !
Je vais imprimer cette page pour servir de page de chevet...
Merci Messieurs et Madame !

un(e)maire Front National au Mans? (4)
logjeuhan (non vérifié) dim, 06/10/2013 - 20:40

Apres la renaissance de la poule du Mans ,symbole de la periode Boulard (2003-2013) et de la periode Legarda (2003-2013) dont chacun aura remarqué qu'elles se confondent ,la poule et le ballon rond n'auront pas fait bon menage.
le PS a pondu un oeuf ,un gros ,un dur poli par Vinci que vous pourrez accommoder avec vos impots pendant nombre d'annees car cet oeuf là il vaut 104 Millions d'euros.
On a quand meme eu du bol ,un maire retraite de la cour des comptes ,supposé savoir compter qui met 80 000 foyers fiscaux dans la mouise et qui se represente parce que personne chez lui n'a envie d'y aller pour annoncer la douloureuse

qu'est ce c'aurait été si par exemple on avait eu comme Maire un ajusteur ou un commerçant qui aurait dit non et nous aurait privé du plaisir de raquer pendant vingt ans?

Pendant vingt ans il va falloir payer un impot qui represente plus que l'education ,que la secu pour voir ce monument vide . On espere que ce brave ex élu viendra tondre le gazon de temps en temps au cas où les gens du voyage souhaiteraient s'y installer .

On s'etonne de vouloir changer ?
Mauricette

à FORDOMI72
jean-luc 1 dim, 06/10/2013 - 17:10

Le FN n'a pas changé ,seule la forme à changée ,le fond de " l’arrière boutique " reste le même ,ce parti est un leurre ,essayer le " diable " ,très peu pour moi !,certains Français aiment jouer avec le feu ,mes convictions de gauche ne me feront jamais voter pour ce type de parti ,il faut " appeler un chat un chat !,Marine Le Pen essaye vainement d'édulcorer son parti ,les Français sont assez intelligents pour ne pas tomber dans son piège , Jean-Luc Mélenchon est plutôt une voie à explorer ...

A Jean Marie
Pandore dim, 06/10/2013 - 10:06

Je n'ai rien à dire sur média part, rien à fiche .

Le FN n'apporte que certaines solutions, rien de miraculeux.

Mais les autres partis Français sont au point mort : sans direction, sans chefs, avec des idéologies déconnectées de la réalité dont les Français se fichent .

Connaissez vous un pays avec une économie et une politique idéale ?

Les journalistes ne paniquent pas ?

Si on coupe les subventions de leurs journaux, qui ira pointer à pôle emploi ?

Un maire FN au Mans .... ,voici ce qu'il nous attends !!!!!
jean-luc 1 dim, 06/10/2013 - 10:03

Toulon 1995-2001 : la gestion calamiteuse du FN

article de la rubrique extrême droite > le FN, hier et aujourd’hui
date de publication : samedi 14 septembre 2013

Toulon est la seule ville de plus de 100 000 habitants que l’extrême droite a pu gérer. Les faits sont implacables : après sa victoire aux municipales de 1995, la gestion de Toulon par le FN s’est caractérisée par la médiocrité, le clientélisme et ... moult déboires judiciaires. Ce qui a laissé un véritable boulevard à Hubert Falco (UMP) lors des municipales de 2001.

Le FN s’est déconsidéré à Toulon, mais, comme dans une grande partie du Sud-Est, ses thèses ont prospéré : « C’est vrai qu’ici, le fait d’être raciste est considéré comme une opinion, pas comme un délit » [1]. Et depuis que Nicolas Sarkozy a fait sauter le tabou, la droite est devenue poreuse : pour s’épanouir, l’extrême droite peut compter sur des complicités à droite, notamment chez les élus de la Droite populaire.

Ci-dessous un rappel des faits les plus saillants de la gestion frontiste de Toulon entre 1995 et 2001. [2]

JPEG - 15.4 ko
Quand le FN est aux affaires, les mains ne sont plus très propres ...

Et la mairie FN laissa Toulon en rade
La Marseillaise, éd. du Var, le 14 septembre 2013

Municipales de 1995. A la veille du scrutin, Toulon est encore sous le choc des contrecoups de l’assassinat de la députée Yann Piat, traduits en Rade par le dossier Arreckx, du nom de l’ancien maire UDF. Un empilage invraisemblable de malversations, de détournements et de mariages dangereux entre monde politique et grande truanderie.

Le maire sortant (UDF) François Trucy, ancien adjoint d’Arreckx, n’a pas su regagner la confiance des Toulonnais, extrêmement choqués et déçus. La défiance du corps électoral à l’égard de la droite locale est à son comble.

La gauche locale est désunie. Le PS part à la joute persuadé qu’il peut prendre la ville à la droite sortante au profit d’une triangulaire. Las, son candidat Christian Goux, arrivera derrière François Trucy, lui-même battu par le candidat FN Jean-Marie Le Chevallier. Toulon devient la première ville de plus de 100 000 habitants tombée aux mains du FN.

La gabegie au quotidien

Les six années de la mandature seront catastrophiques. Il ne faudra que quelques mois à Le Chevallier pour casser ce qu’il y avait à casser et pour mettre au jour l’incurie de son équipe, l’incapacité à gouverner de son parti, dévoiler le caractère odieux des idées fondamentales du FN appliquées à la gestion municipale.

Le maire de Toulon gouverne principalement avec son épouse Cendrine, adjointe à la Jeunesse, mais aussi avec son mentor et chef de cabinet Jean-Claude Poulet Dachary, accessoirement chef de la sécurité et patron du DPS, le Département de protection et sécurité du FN local.

Le Théâtre national de la danse et de l’image de Châteauvallon est démantelé. La Fête du livre est transformée en tribune exclusive réservée aux auteurs d’extrême-droite. L’écrivain juif Marek Halter est interdit d’accès le 21 avril 1996, ce qui provoque un tollé national.

Cendrine craque son budget dans une association qu’elle préside, Jeunesse toulonnaise. Une pompe à fric où l’on embauche parents et amis aux fins de « former » la jeunesse locale. La gestion de l’organisme est catastrophique. L’association fait faillite, laisse une ardoise de 2,5 millions d’euros (15 millions de francs à l’époque) et les époux Le Chevallier seront condamnés, en 1999, à huit mois de prison avec sursis et 15 000 euros d’amende pour détournement de fonds publics et complicité d’abus de confiance.

Tout de la conduite des affaires communales est à l’avenant : dépenses somptuaires de représentation mais casse des services sociaux ; arrêt des subventions au Secours populaire ou à la Fédération des oeuvres laïques, mais 40 000 francs accordés aux Amis des chats...

Auparavant, Dachary fut retrouvé assassiné dans son immeuble de la Basse ville. Le maire veut faire croire à un attentat politique, trouvant même des « témoins » pour étayer la thèse dans les range du DPS. La justice établira qu’il avait été occis par son amant, banale histoire de mauvaise rencontre...

Les Toulonnais ont donc vite compris qu’après les comptes « Charlot » du folklorique « Mau-Mau » Arreckx, ils étaient tombés sur pire. Ne restait du « FN, tête haute et mains propres », slogan de 95, que terre exsangue et opprobre généralisée à l’égard d’une ville qui ne méritait pas ça. Sont-ils guéris pour autant ? Pas sûr :.au premier tour de la présidentielle 2012, Marine Le Pen (23,37%) arrivait à Toulon derrière Nicolas Sarkozy (32,21%) et devant François Hollande (22,98%).
Claude Gauthier

Notes

[1] Alain Parisot, Les Inrocks du 11 octobre 2012.

[2] Une page comportant de nombreux compléments : « Le FN en ses mairies : affaires, condamnations en série et clientélisme ».

@ jean luc 1
necrophilien dim, 06/10/2013 - 16:09

En réponse à jean-luc 1 - Un maire FN au Mans .... ,voici ce qu'il nous attends !!!!!

arrêtez de fustigez le FN comme si c'etait le même FN qu'avant, bien sur qu'il ont fait des erreurs, bien sur qu'ils ont fait des conneries mais il s'est ouvert, à expliqué... acceptez de regarder un peu plus le détail actuel de lire le programme etc non ?

car aussi vous pourrez constater que les 2 seuls partis qui ont dirigés la France depuis environ 40 ans nous ont mené que vers le bas ! vers la misère pour un pays qui avait tout pour lui... je n'invente rien !

perso je ne suis pas FN mais vu comme cela se passe "je pense" voter pour eux car a voir toutes la continuité de ce qui se fait maintenant autant qu'a gauche que droite non merci j'en ai soupé ! je vais essayer de leur laisser une chance de nous faire voir ce qu'ils sont capable de faire et après on verra

Nous sommes un autre temps !
necrophilien dim, 06/10/2013 - 16:08

En réponse à jean-luc 1 - Un maire FN au Mans .... ,voici ce qu'il nous attends !!!!!

arrêtez de fustigez le FN comme si c'etait le même FN qu'avant, bien sur qu'il ont fait des erreurs, bien sur qu'ils ont fait des conneries mais il s'est ouvert, à expliqué... acceptez de regarder un peu plus le détail actuel de lire le programme etc non ?

car aussi vous pourrez constater que les 2 seuls partis qui ont dirigés la France depuis environ 40 ans nous ont mené que vers le bas ! vers la misère pour un pays qui avait tout pour lui... je n'invente rien !

perso je ne suis pas FN mais vu comme cela se passe "je pense" voter pour eux car a voir toutes la continuité de ce qui se fait maintenant autant qu'a gauche que droite non merci j'en ai soupé ! je vais essayer de leur laisser une chance de nous faire voir ce qu'ils sont capable de faire et après on verra

à Pandore
jean-luc 1 dim, 06/10/2013 - 09:50

Ce qui est amusant avec vous ,c'est que dès que " Médiapart " fait son job en faisant tomber par exemple Cahusac ,vous trouvez cela normal ,par contre s'il s'agit de critiquer vos " chouchous " du FN ,vous les accusez de tous les maux! ,vous n'êtes plus crédible mon pauvre ,OUI le FN est un parti xénophobe et d’Extrême droite ,Marine veut édulcorer son parti pour mieux berner des personnes comme vous ,quoique vous ,vous êtes un fervent partisan ,vous devez certainement être encarté dans ce merveilleux parti qui changera la face du monde! ,l’utopie vous habite !.
Dire que les médias paniquent avec le FN est faux ,puisque que contrairement à vos affirmations ,les médias ne sont pas tous de gauche ,hélas ! .
La crise étant mondiale ,je vois mal Marine avec ses " petits bras " venir à bout de tous nos maux ,par contre ses mots sont bien choisis pour convaincre la " populace " !

A Jean Marie
Pandore dim, 06/10/2013 - 09:29

Touché, coulé

Restez calme et cohérent dans vos propos !

A moins que vous ne fassiez partis de ces nervis gauchistes : meutes encapuchonnées volontaires aux sales besognes !

Heu non excusez moi !

Eux aussi ils n'existent pas , et puis de toute façon, cela serait pour la bonne cause .

Bon, au moins vous savez mon opinion sur la gauche, bien que je ne rejette pas toutes ses idées.
Contrairement à certains, je ne reste pas obtus , ni figé par une idéologie particulière, et je préfére des discussions argumentées .

un(e) maire front national au Mans ? (3)
logjeuhan (non vérifié) dim, 06/10/2013 - 09:15

la seule chose qui interesse gauche comme droite c'est de conserver les bonnes grosses indemnites qui tombent chaque mois.Le FN veut lui aussi profiter du gateau et c'est là que le probleme reside.la gamelle,c'est sacré.

Pendant que le departement galere,le senateur du LUART ,deux autres senateurs UMP et un socialiste,le mis en examen Kaltenbach prenait la tete d'un groupe de senateurs à la decouverte des etats unis sous pretexte de d'etudier les gaz de shiste ,on est sauvés;

Au moins on sait pourquoi nos impots augmentent ,la competence des senateurs dans ce domaine etant reconnue.

Mauricette

Eructations.
jean marie dim, 06/10/2013 - 09:04

L' extrême droite n' argumente pas , elle éructe!
Je pense ce que je veux de l' électorat F Haine, et ce n' est pas vos vociférations hystériques qui me feront changer d' avis.
Le rapport entre AUBE DOREE et le FN : M. LE PEN est aller "danser" à VIENNE, il y a quelques mois, avec tous les mouvements identitaires les plus extrémistes d' EUROPE.
Un dernier point, car j' ai autre chose à faire qu' échanger avec un fanatique : surveillez votre orthographe, çà la fiche mal pour un Français de souche...

A Jean Marie
Pandore dim, 06/10/2013 - 07:33

Arrètez d'insulter les votants FN, en nous voyant en afficionados des illuminés " d'aube dorée "
J' en ai rien à fiche de ce mouvement, et je ne voie pas le rapport avec le FN.

En revanche l'extrème gauche et la gauche peut défendre n'importe quelle pourriture, promouvoir n'importe quelle mouvement on ne dira jamais rien :

des mouvements terroristes, des dictateurs,( Pol Pot, Staline, Mao, Castro,...) ériger une statue de Staline au frais du contribuable, envoyer ses enfants en Corée du Nord dans un "camp de vacances ", bref faire et dire n'importe quoi!

En résumé dés qu'il y a le sceau " socialiste " ou "communiste" on peut se prosterner !

Restez à genoux devant vos gouroux qui dégoulinent de sang !

A Mauricette.
jean marie dim, 06/10/2013 - 03:46

Dites clairement que vous souhaitez un maire FN au MANS au lieu de nous abreuver de vos circonvolutions!
Le FN, outre ses mauvaises fréquentations de l' extrème droite européenne (je ne sais toujours pas si PANDORE est un partisan d' AUBE DOREE), c' est le niveau zéro de l' économie (voir sa gestion désastreuse de TOULON, MARIGNANE, VITROLLES en son temps; la sortie de l' euro représenterait une perte immédiate de 25 à 30% de son patrimoine par chaque Français, etc, etc...).
Par ailleurs, MEDIAPART est tellement soumis au pouvoir qu' on lui doit, entre autre, la révélation du scandale CAHUZAC...
Dire que 50% des Sarthois galèrent (pourquoi pas 80% tant qu' on y est!) est totalement ridicule; il y en a , certes, trop, mais, mon pauvre ami, au lieu de ressasser votre rancoeur en vase clos, il faut sortir, d' abord en Sarthe, puis surtout à l' étranger où vous découvrirez ce qu' est la véritable galère.
Les déclinologues de votre espèce nous fatiguent et sont d' autant plus inutiles qu' ils ne proposent rien de constructif, ce qui les rapprochent ainsi du FN.

un(e) maire front national au Mans ? (2)
logjeuhan (non vérifié) sam, 05/10/2013 - 22:57

le Mans ne vit pas au rythme des reunions de Mediapart ;Cest quoi Mediapart ,d'abord , sinon un quotidien uniquement numerique dont le principal actionnaire est un ami personnel de F;Hollande ,dont l'avocat est un ami personnel de F;Hollande ,dont... La presse doit vivre et quelquefois se fait le bras armé du pouvoir pour reveler des scandales dont le meme pouvoir serait bien incapable de le faire sans paraitre informé. Tout est dans l'art de presenter les faits.
Que la presse en general parte à l'assaut du FN à la veille des municipales rentre dans un jeu uniquement financier. Que peut on refuser à un pouvoir ,de gauche comme de droite,quand on perçoit chaque annee des subventions qui se chiffrent en dizaines de millions d'euros .(ouest-france,20 M illions d'euros!)
UMP comme PS se fichent royalement que la moitie de ce departement galere pour survivre ,la seule chose qui leur importe est de continuer à se gaver comme avant.On va vivre une election sauvage sur fond de chomage ,de galeres quotidiennes face à une cohorte de nantis qui promet la lune depuis un demi siecle et qui n'a qu'apporté l'enfer.
En un an le chomage a explosé passant à plus de 43 000 , malgre les tentatives de manipulation des chiffres comme en AOUT 2013 , vous aimeriez vous que ça continue ?
Mauricette

A Jean Luc 1
Pandore sam, 05/10/2013 - 22:46

Votre article de médiapart, rédigé par un chercheur partial, aimant se faire mousser par un long texte, enfonçant des portes ouvertes , et balançant des contres vérités .

Bref du bla bla.

Moi, je vous parle politique !

Les municipales et les Européennes

Libre à vous de prendre pour argent comptant la soupe des médias.
C'est la panique chez eux :
Il y a ceux qui font des barouds d'honneur jusqu'au bout , ceux qui observent et se taisent ( au cas ou ...)
et d'autres qui vont bientôt retourner leur veste !

Des gens sur qui ont peut compter ????

à Tous les aficionados du FN
jean-luc 1 sam, 05/10/2013 - 21:38

Front National, l'imposture effrontée

06 mars 2012 | Par Les invités de Mediapart

Article
9 Commentaires
Partager

Elitisme des dirigeants, démêlés avec la justice, ou encore laïcité à la carte: au FN, on fait le contraire de ce qu'on propose et on se bat contre ce qui n'existe pas, comme la discrimination positive. Par El Yamine Soum, sociologue.

----------

puceinvite.jpgSouvent qualifié de populiste, l'argumentaire du Front national repose sur la critique radicale du «système» qui serait coupable de trois travers: le renoncement à la laïcité, la connivence entre élites mondialisées et la permissivité face à la délinquance.

Or, le Front national fait figure de spécialiste dans ces mêmes travers, n’hésitant pas à se prévaloir de ses propres turpitudes…

Le Front national et la laïcité

Le programme du Front national en matière de laïcité est assez risible. Après un rappel bref et tronqué de la loi fondatrice de 1905, un chapitre s’ouvre sur le souci des frontistes de «combattre le communautarisme et le fondamentalisme islamique». L’obsession de l’islam est bien évidemment toujours au cœur de la problématique de la laïcité aux yeux du Front national pour qui, «parmi les communautarismes aujourd’hui les plus puissants, encouragés par les élites, le fondamentalisme islamique impose sa loi, avec comme objectif d’appliquer la charia en France. Sous la pression islamiste, des commerces finissent par ne plus proposer à leurs clients que de la nourriture hallal (Quick)».

Marine Le Pen oublie pourtant de préciser que ni groupes de pression ni associations ni quelque djihadiste que ce soit n’ont demandé aux dirigeants de Quick d’ajuster leur politique commerciale en ne vendant que de la viande hallal.

Il s’agit là d’un mensonge fréquent des dirigeants frontistes, susurrant la prétendue existence de lois spécifiques à certains groupes, sur le modèle multiculturel anglo-saxon. Si ce type de lois existe aux Etats-Unis, par exemple pour les minorités indiennes, il n’en est rien en France. Nicolas Sarkozy, malgré sa déclaration de 2003, n’a jamais fait le choix de mettre en place une politique dite de «discrimination positive».

Lorsque le Front national affiche et prône dans son programme «le retour de l’égalité contre la discrimination positive», il ment en prétendant s’opposer à ce qui n’existe pas dans notre droit positif.

Par ailleurs, l’une des composantes du Front national, constituée de la mouvance des intégristes catholiques, partisans du retour pur et simple des femmes à la maison, trouve réponse à ses doléances dans le programme du parti, qui lui donne des gages.

Ainsi, «il doit être répété que le christianisme a été pendant un millénaire et demi la religion de la majorité des Français, sinon de leur quasi-totalité, et qu’il est donc normal que les paysages de France et la culture nationale en soient profondément marqués». Certes, personne ne peut contester que le christianisme a modelé la culture de notre pays mais la confusion permanente entre identité chrétienne et identité nationale fait l'impasse sur le fait que le christianisme est originaire du Proche-Orient et que Jésus n’était pas angevin mais palestinien. Le Front national saupoudre abondamment ses discours de ce christianisme de la civilisation, dans une tentative maladroite de mêler religion chrétienne, histoire européenne et mythe de soi. L'idée que cette laïcité prétendument permissive à l'égard de l'islam serait un danger pour la civilisation née de l'héritage chrétien de l'Europe induit que le retour à une identité nationale «originelle», chrétienne, de souche, en serait le dernier rempart.

En réalité, la laïcité «préférentielle» qui transpire du programme du Front National n’est qu’un leurre parmi d’autres. En témoigne la figure de Paul Lamoitier, un des principaux fournisseurs du marché hallal en France. Conseiller régional du Front national dans le Nord-Pas-de-Calais, il vient de quitter le parti après les déclarations anxiogènes de Marine Le Pen sur la question de l’abattage rituel musulman. D’ailleurs, le Front national présente ce dernier comme une revendication communautaire alors qu’un regard proprement laïc conduirait à n’y voir que des décisions commerciales.

Enfin, l’une des affiches de campagne du parti, composée d’un bandeau «non à l’islamisme» et du drapeau algérien collé à la carte de France, démontre clairement et explicitement la volonté de s’attaquer aux musulmans. Imaginez un seul instant qu’un parti politique, dans un autre Etat démocratique, utilise dans ce sens le drapeau français dans sa communication…

Le Front national, le mondialisme et les élites

L’autre thème récurrent du parti d’extrême droite est la dénonciation des élites, des lobbies et autres groupes de pressions, le tout à travers une vulgate populiste, censée représenter «la voix du peuple». Or, le très opportuniste directeur de campagne de Marine Le Pen, Florian Philippot, n’est autre qu’un énarque!

Au demeurant, le Front national entretient de nombreux liens avec des réseaux francs-maçons, ou encore avec des groupes de pression proches du Likoud tels que l'AIPAC. Il y a donc à la fois des rapprochements avec des réseaux d’influences et un véritable élitisme chez les dirigeants du Front. Le cas le plus intéressant est celui de la famille Le Pen elle-même dont le train de vie faste s’oppose quelque peu aux critiques affichées contre les héritiers et les notables à travers la défense d’«un Etat fort capable d’imposer son autorité aux puissances d’argent, aux communautarismes et aux féodalités locales».

Le Front national n’a pourtant rien de populaire, c’est un parti d’héritiers, à l’image de sa présidente.

Le Front national et la délinquance

C’est surtout à propos de la délinquance que la schizophrénie du Front national atteint son comble. En matière de condamnations, le parti de Marine Le Pen est en effet à mille lieues de l’exemplarité qui s’impose à l’ensemble des partis politiques.

Lorsque le FN a été en position de responsabilité dans des municipalités, comme ce fût le cas à Vitrolles et Toulon, c’est une gestion désastreuse qui a prévalu et qui a conduit certains membres du parti devant la justice.

Le parti se vante dans son programme de défendre «une justice enfin efficace», et préconise une «politique de tolérance zéro sur l’ensemble du territoire national» avant d’exprimer la volonté d’«aggraver les peines pour les personnes coupables de violences verbales ou physiques contre un représentant de l’autorité de l’Etat». Enfin, le Front national souhaite des «sanctions renforcées contre les délinquants récidivistes». Si de telles réformes étaient mises en œuvre, le premier à en pâtir ne serait autre que Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national!

Au lieu de faire la leçon aux autres partis, le Front devrait puiser dans son attachement à l’héritage chrétien de la France pour se remémorer la parabole de la paille et de la poutre évoquée dans l’Évangile de Luc: «Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi!»

El Yamine Soum, auteur de La France que nous voulons aux éditions Les points sur les i.

Votez propre, Votez PS !!!
Pandore sam, 05/10/2013 - 21:31

Laval, Darlan, Doriot, Mitterrand

Anne Hidalgo condamnée en 2012 à 40 000 € d'amende pour infraction à la législation sur la durée du travail.
Bernard Granier condamné en 2011 pour corruption.
Bertrand Delanöe condamné en 2010 pour atteinte au droit du travail.
Catherine Trautmann condamnée en 1999 pour diffamation.
Christian Bourquin condamné en 2012 pour délit de favoritisme.
Claude Pradille condamné en 1995 pour corruption.
Edmond Hervé condamné en 1999 pour manquement à une obligation de sécurité dans l'affaire du sang contaminé.
Elie Pigmal condamné en 2012 pour délit de favoritisme.
François Bernardini condamné en 2001 pour ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux.
François Xavier Bordeaux condamné en 2011 pour abus de faiblesse
Georges Frêche (ex PS) condamné régulièrement en fin de carrière pour de multiples dérapages verbaux.
Harlem Desir condamné en 1998 pour recel d'abus de confiance.
Henri Emmanuelli condamné en 1997 pour trafic d'influence.
Jack Lang condamné en 2008 pour rupture de contrat.
Jack Mellick condamné en 1997 dans l'affaire OM-VA pour faux témoignage.
Jeanine Ecochard condamnée en 1998 dans l'affaire Urba(financement occulte du PS).
Jean-Christophe Cambadélis condamné en 2006 pour l'affaire de la MNEF.
Jean-François Noyes mis en examen en 2012 dans le cadre de l'Affaire Guérini pour association de malfaiteurs en vue de trafic d'influence et recel de trafic d'influence.
Jean-Marc Ayrault condamné en 1997 pour délit de favoritisme.
Jean-Marie Le Chevallier condamné en 2003 pour subordination de témoin.
Jean-Noel Guérini mis en examen en 2011 pour prise illégale d'intérêt et trafic d'influence.
Jean-Paul Huchon condamné en 2007 pour prise illégale d'intérêt et en 2011 par le Conseil d'Etat.
Jean-Pierre Balduyck condamné en 2005 pour favoritisme a fait appel de sa condamnation.
Jean-Pierre Destrade condamné en 2005 pour escroquerie et trafic d'influence.
Khadija Aram (ex PS) condamnée en 2011 pour trafic d'influence et abus de confiance.
Line Cohen Solal condamnée en 2011 dans la même affaire que celle touchant Pierre Mauroy.
Malek Boutih condamné en 2006 pour diffamation.
Michel Delebarre condamné en 2005 dans l'Affaire des Ecoutes Téléphoniques.
Michel Laignel condamné en 2006 pour faux, usage de faux, délit de favoritisme, prise illégale d'intérêt, et détournement de fonds.
Michel Pezet condamné en 1998 pour recel de fonds utilisés [pour un financement politique] en dehors de tout enrichissement personnel.
Mohamed Abdi condamné en 2007 pour escroquerie.   
Monique Delessard condamné en 2010 pour mariage illégal.
Olivier Spithakis condamné en 2005 dans l'affaire de la MNEF. 
Patrick Sève mis en examen en 2011 pour octroie injustifié de marchés publics et soustraction de fonds publics.  Pascal Buchet reconnu coupable en 2012 de harcèlement moral après le suicide d'une de ses collaboratrice.
Philippe Sanmarco condamné en 1997 pour complicité de trafic d'influence dans l'affaire du financement occulte du PS, l'Affaire Urba. 
Pierre Mauroy condamné en 2011 pour emploi fictif. 
Pierre Moscovici condamné en 2001 pour atteinte au droit à l'image.
René Teulade condamné en juin 2011 pour abus de confiance. 
Robert Gaïa condamné en 2002 pour favoritisme. 
Ségolène Royal condamnée en 2008 pour licenciements abusifs.  
Serge Andréoni mis en examen en 2011 pour complicité de trafic d'influence dans le cas de l'affaire Guérini.
Sylvie Andrieux mise en examen en 2010 pour complicité de tentative d'escroquerie et de détournements de fonds publics dans l'affaire du financement présumés à hauteur de 700 000 € d'associations présumées fictives.
Yacine Chaouat condamné en 2011 en appel pour violences conjugales

Pour les identitaires et les
christophe72 sam, 05/10/2013 - 21:11

Pour les identitaires et les frontistes , voici le témoignage de vos "camarades" si fréquentables...
http://www.lalibre.be/actu/international/un-ancien-membre-d-aube-doree-t...
Et non ,non le fhaine n'est pas d'extême droite, regardons ça de plus près..
http://www.leparisien.fr/politique/marine-le-pen-les-origines-du-fn-ne-s...
Alors Pandore merci de sceller votre boite, ça déborde et ça pue...

Panique à bord
Pandore sam, 05/10/2013 - 18:56

Il y a un mois, suite à une poussé dans les sondages du FN, une campagne de dénigrement est lancée dans les médias.

Mr Glaize nous fait un édito sur l'islamophobie, mauvais timing !!!

Les jours suivants ,ses amis deviennent un peu trop revendicatifs :
des églises sont brulées en Egypte, Pakistan, Somalie, ...
une quarantaine d' étudiants sont trucidés dans leurs lits, et une chasse à l'infidèle est lancée dans un supermarché au Kenya !

Grand silence radio ....

Il parait que ce n'est pas normal, mais j'aime de moins en moins les amis de Mr Glaize ...

Cette semaine, poussée Européenne des parties patriotiques et identitaires.

Rebelotte!!!

Mr Glaize nous refait un article incendiaire sur le FN : aucun argument , rien sur le programme municipale du FN, aucun débat avec les candidats .

Bref, auto flagellation et coups d'épés dans l'eau !

Hè hé , là je commence à savourer la panique à bord ...

Monsieur GLAIZE
triffrob@orange.fr sam, 05/10/2013 - 17:24

BONJOUR
Monsieur GLAIZE ne parle pas de l'immigration bien sur que c'est un sujet qui fache et les politiques ainsi que les journaleux son bien trop faux jetons mais le probléme en FRANCE est bien cette invasion de flemmard qui est en train de nous ruiner mais là silence il ne faut pas en parler au risque de se faire traiter de raciste.
Cordialement BOB72

un(e) maire front national au Mans ?
logjeuhan (non vérifié) sam, 05/10/2013 - 14:48

Avec un parti dit socialiste qui ferait rougir de honte Jaures et qui mene une politique d'extreme droite ,pas facile de savoir où se trouvent les electeurs du FN;
c'est un peu comme si en 1789 on avait cherché à savoir qui etaient ceux qui faisaient la revolution .
En 1968 , alors qu'au Mans ,place de la republique les manifestants glissaient des barres d'acier sous les camions de CRS pour les renverser ,on reconnaissait des ouvriers,des employes,des oublies de la croissance ,des etudiants qui allaient à la recherche d'un monde different.
il est trop tard aujourd'hui pour croire à un reflexe d'honneteté de ces partis traditionnels qui ont pillé ce pays :on vient d'avoir la reponse avec ces senateurs qui s'exemptent du cumul des mandats ,avec ses ministres qui se fichaient ouvertement de nous ,en declarant qui une vieille 4L ,qui une moto sous evaluée .
il ,suffit de passer devant Les 104 millions jetés par la fenetre du MMArena pour ne plus etre tenté de tomber dans le panneau.
Mauricette

A Jean Marie
Pandore sam, 05/10/2013 - 13:54

NAZI ! bravo vous l'avez écrit ! il y en a toujours un ....

Est ce que je traite le PS de partie fasciste ? de National Socialiste ?

Il y à pourtant certains députés Français qui envoient leurs enfants, en vacances, en Corée du Nord !

Je ne parle même pas des ministres, pour certains admirateurs de Staline ou Pol Pot !

AUBE DOREE.
jean marie sam, 05/10/2013 - 15:05

En réponse à Pandore - A Jean Marie

Ce n' est pas moi qui parle de nazisme, c' est le parti identitaire Grec "AUBE DOREE" qui ,LUI MEME, se présente comme un parti néo-nazi et appelle son chef le fuhrer.
Et comme vous semblez un fan des partis identitaires européens, je me permettais seulement de relever ce petit détail de l' histoire...
Personnellement j' ai autant en horreur la Corée du Nord, Pol Pot ou Staline que les Nazis.

Les braves gens...
jean marie sam, 05/10/2013 - 13:38

En GRECE , AUBE DOREE, un parti identitaire, a fait une percée remarquée (15% des suffrages); juste un petit détail (de l' histoire), ce mouvement se revendique ouvertement comme étant d' obédience NAZI; je reconnais que c' est accessoire...

Incompréhension.
Pandore sam, 05/10/2013 - 12:43

Mr Glaize,

Vous n'avez rien compris aux attentes des électeurs du FN !!!

Si il y avait encore, il y a 10 ans, des nostalgiques "fascistes" aux FN, le ménage à étè fait, comme dans tous parti politique, il y aura toujours des " extrémistes " mais ils n'ont plus droit au chapitre.

Ces dernières semaines, ont vient de voir en Europe, des partis patriotiques ou identitaire faire des poussées fulgurantes.

Beaucoup de jeunes, y compris de femmes ont votés pour ces mouvements.

Ces jeunes savent très bien que le chomage ne va pas disparaitre du jour au lendemain.
Mais ils sont à la recherche de repères et de valeurs que l'Europe les mouvements de gauches ( et de droite) ont démontés depuis des décennies :
Autorité, mariage, justice, éducation, laicîté, ...

Mais c'est aussi un problème IDENTITAIRE, ceci, tant que les politiques et médias refuseront de voir et de débattre ce que recoupe ce terme, au profit du multiculturalisme .

En 81, Mitterrand revendiquait le droit de défendre la culture Française.
Est il possible en 2013 de revendiquer et de choisir notre culture ?

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.