Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito La présidentielle à un tour

2 04.10.2014 11:43

Il va falloir se faire une raison : la campagne électorale pour l’élection présidentielle de 2017 est bel et bien lancée, plus de deux ans et demi avant l’échéance. Une conférence de presse de François Hollande façon « bilan et perspectives » à l’Élysée ; un retour tonitruant sur le devant de la scène d’un Nicolas Sarkozy plus survolté que jamais ; une prestation particulièrement habile d’Alain Juppé jeudi soir à « Des paroles et des actes » : la grande bataille présidentielle a commencé sur les chapeaux de roues.

Ce calendrier, qui s’annonce déjà interminable, c’est du jamais vu dans la vie politique française, alors même que la défiance de l’opinion publique à l’égard de ses représentants n’a jamais atteint un tel niveau. Il va pourtant lui falloir supporter deux ans et demi de luttes d’ambitions, de polémiques et de débats plus ou moins frontaux, sans oublier les inévitables coups tordus et autres boules puantes qui font désormais la routine de ces périodes électorales dans nos démocraties dites avancées.

Pourquoi une telle frénésie, si loin de la date fatidique qui verra les Français choisir leur prochain monarque ? Outre l’impopularité abyssale de François Hollande, qui aiguise forcément les appétits, la place grandissante qu’occupe le Front national dans les intentions de vote change elle aussi la donne.

Même si rien n’est jamais sûr en politique, les enquêtes d’opinion laissent clairement entrevoir un scénario où Marine Le Pen se qualifierait pour le second tour de la présidentielle. C’est donc dès le premier tour que tout se jouera. Celui ou celle des autres candidats qui se sera qualifié pour le second aura a priori toutes les chances de l’emporter face à la candidate du Front national. Du moins si le fameux effet « front républicain », dont Jacques Chirac avait massivement bénéficié en 2002 contre Jean-Marie Le Pen, continue d’empêcher cette famille politique d’accéder au pouvoir.

Jérôme GLAIZE

Commentaires (2)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.